Une maison de 154 mètres carrés à l'abandon vendue aux enchères pour une bouchée de pain

Bouton whatsapp

Sur le port de Paimpol, dans les Côtes-d’Armor, une maison à l’abandon de 154 mètres carrés, a été vendue aux enchères ce jeudi 20 juin après 72 heures de longues négociations.

Cela faisait des années qu’elle était inoccupée ! Malgré sa situation idéale et la vue magnifique qu’elle offre sur le port de Paimpol, cette maison était devenue un fardeau pour la ville qui n’arrivait pas à trouver preneur. Après un long travail de recherche des héritiers, la ville avait pu acquérir le bien en 2020 par expropriation. Le service des Domaines avait alors fixé un prix de vente à 40 000 euros. La maison, construite en 1910, est bâtie sur trois niveaux pour une surface de 154 mètres carrés habitables, sur une parcelle de 138 mètres carrés.

Crédit photo : La Presse d'Armor

Ainsi, la mairie de Paimpol avait décidé d’organiser une vente aux enchères via le site Agora Store, sur lequel avait déjà été mis en vente l’hôtel des impôts de la ville. L’agence spécialisée avait fixé le prix de départ à 22 000 euros.

C’est ce lundi 17 avril que les enchères ont commencé ! Elles étaient ouvertes pour 72 heures, devant se conclure ce jeudi 20 juin à 16h. De mardi à jeudi, les enchères étaient progressivement montées à 37 000 euros.

Des enchères qui s’affolent dans les dernières minutes

Puis, le dernier jour, le compteur s’est totalement affolé. Dans la matinée du jeudi 20 juin, des offres à 100 000 euros ont commencé à emballer cette vente aux enchères. À 15h, soit à une heure de la fermeture, une offre est montée à 108 000 euros, alors que chaque enchère supplémentaire faisait gonfler le montant de 1 000 euros.

Pour vous illustrer l’engouement suscité, l’agence ne comptait que 61 enchères avant le jeudi 20 juin à 15h. Au terme de la vente aux enchères, il y en a eu 108 au total. La vente s’est même tellement emballée sur la fin qu’elle a été prolongée jusqu’à 16h30, ce qui indique qu'il y a eu 57 enchères (soit presque la moitié) dans la dernière heure et demie.

Crédit photo : La Presse d'Armor

Finalement, la bâtisse a été adjugée pour le prix de 163 000 euros TTC (commission incluse). Un prix qui reste très correct pour une maison de 154 mètres carrés. Cependant, la maison devra absolument être restaurée par de gros travaux mais son potentiel permettra certainement de rentabiliser cet investissement.

Pour la mise en vente, la ville avait établi un cahier des charges pour le potentiel acquéreur de la maison. En effet, le nouveau propriétaire devra y créer au moins deux résidences principales, sans démolition ni modification de la façade extérieure.

Le bien pourra être loué, mais pas en meublé et à condition qu’il s’agisse de résidences principales. Enfin, toute sous-location, même partielle, est interdite même si le garage peut être valorisé comme studio louable à l’année.

Source : Actu.fr
commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef