Une pluie d'étoiles filantes visible à l'oeil nu ce jeudi et ce vendredi

Par
11 783
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Depuis le 16 avril et jusqu’au 28 avril, il est possible d’admirer, à la tombée de la nuit, une pluie d’étoiles filantes dans l’hémisphère nord.

Cette pluie d’étoiles filantes provient de la constellation des Lyrides. Comme chaque année, elles se signalent au mois d’avril, contrairement aux Perséides, qui inondent le ciel de points lumineux en juillet et août, et aux Géminides qui éclairent le ciel début décembre.

Une pluie d’étoiles filantes observable à la tombée de la nuit jusqu’au 28 avril. Crédits photo : Shutterstock / jgolby

Les Lyrides représentent un essaim de météoriques, c’est-à-dire une pluie d'étoiles filantes. La nuit du 22 au 23 avril a vécu un pic du phénomène, avec jusqu'à 20 météores par heure.

Pour encore observer le spectacle et faire un vœu, il ­suffira de lever les yeux au ciel ce jeudi 25 avril et vendredi 26 avril aux alentours de 21h30, en direction du nord-est (vue de ­Paris) et de l’est vers le bas de l’horizon (vue d’ailleurs).

Néanmoins, les boules de feu issues des Lyrides défilent à environ 50 km/s. Une vitesse si élevée que vous avez plus de chance de croiser le regard d’étoiles filantes de vos propres yeux, plutôt que de les observer avec des jumelles ou un télescope.

Les météores de cet essaim semblent provenir d'un point à droite de la belle étoile bleue Vega, la plus brillante de la constellation de la Lyre, d'où leur nom. Ils correspondent aux débris poussiéreux de la comète C/1861 G1 Thatcher, du nom de l’astronome A. E. Thatcher, qui l’a découverte en 1861. 

Les Lyrides sont l’une des plus anciennes pluies d'étoiles filantes à laquelle nous pouvons assister aujourd’hui. Elle a été repérée pour la première fois il y a 2 700 ans, rapporte la Nasa.

VIDEO : Comment bien protéger ses animaux de la chaleur lors de la canicule ?
Pluie étoiles filantes Ciel Espace
Commentaires