Une série de photos bouleversante montre des oursons polaires affamés jouant avec des morceaux de plastique

8 594partages

Deux oursons ont été photographiés jouant avec des déchets plastiques sur une plage en Alaska. Affamés, ils attendaient la formation de la banquise afin de pouvoir chasser des phoques.

 Crédit : Mediadrumimages/Danny Sullivan

Les images ont été capturées par Danny Sullivan, un photographe américain qui a déclaré que " les clichés ont été pris au début du mois d'octobre, les années précédentes, toute la zone aurait déjà été cinq pieds sous terre à ce moment-là. Ils n'auraient pas eu le temps d'atteindre le plastique, il aurait été enterré.

En effet, cette année il a fait cinq degrés de plus que la normale retardant de plusieurs semaines la période de chasse des ours polaires.

C’est à Kaktovik que le photographe a été confronté à cette séquence bouleversante. Les oursons, de nature curieuse, rongeaient des emballages en plastique et en ont probablement avalé.

Crédit :Mediadrumimages/Danny Sullivan

Cette série de photographies met en lumière la propagation du plastique jusqu'aux parties les plus reculées du globe, tout en rappelant l’imminence du changement climatique et les dégâts qu’il cause sur la faune.

"C'est triste et ce n'est pas la seule fois que nous avons vu des détritus dans les endroits les plus isolés et les plus beaux qui sont vraiment au milieu de nulle part”, a rapporté Danny Sullivan. Avant de conclure, "nous sommes vraiment sur la bonne voie pour détruire notre planète.”

Il espère qu’en voyant ses photos, nous commencerons à changer notre façon de fonctionner.

Crédit :Mediadrumimages/Danny Sullivan

Toujours est-il que la situation de ces ours polaires qui subissent la formation tardive de la banquise n’est pas une exception. En effet, dans le nord de la Russie, le même problème a été identifié près du village de Ryrkaïpïï où la banquise ne devrait pas se solidifier avant le 11 décembre.

Bien heureusement, les habitants ont décidé de venir en aide aux mammifères affamés tout en protégeant leur village. Leur solution ? Placer à bonne distance des cadavres de morses qui nourriront les ours polaires.

Crédit :Mediadrumimages/Danny Sullivan

Source : Daily Mail
Plus d'articles
Dernières news