Lucas, 9 ans, harcelé à l'école, se voit apporter une aide inattendue par un club de bikers

5 508partages

Dans les Bouches-du-Rhône, des bikers ont pris l’initiative d’accompagner des enfants victimes de harcèlement scolaire à l’école.

Comme un grand nombre d’enfants, Lucas est victime de harcèlement scolaire. Le petit garçon de neuf ans est scolarisé en ULIS, une classe de douze enfants qui requièrent des besoins spécifiques.

À voir aussi

Depuis deux ans, Lucas rentrait de l’école avec des bleus sur ses avant-bras et ses jambes. Il expliquait à ses parents qu’il était tombé, sans donner plus de détails.

Un jour, le petit garçon a décidé de se confier à son parrain. Il lui a expliqué qu’il se faisait taper tous les jours par un « camarade de classe », rapportent nos confrères de France 3.

Suite à ces révélations, ses parents ont porté plainte à la gendarmerie. Cécile, la mère de Lucas, a également rencontré la directrice de l’école, mais le comportement agressif de l’élève harceleur n’a pas changé.

« Il a peur d’aller à l’école, ça va faire deux ans que ça dure. Il est fragile, il ne se défend pas et il ne le dit pas aux adultes », indique la mère de famille. Impuissante, cette dernière a poussé un coup de gueule sur son compte Facebook. Fort heureusement, cet appel à l’aide a été entendu par un club de bikers un peu spécial, les Lag Spirit MC City of Popes.

Les bikers escortent leurs protégés à l’école

Ces super-héros des temps modernes apportent leur aide aux enfants harcelés en les escortant à l’école le matin et en les récupérant en fin de journée. À travers leurs actions, les bikers apportent un soutien de taille aux victimes.

Grâce à eux, le quotidien de Lucas a radicalement changé : « Au début, il était impressionné parce qu’ils ont des grosses motos et ils sont barbus. Mais ils ont un lien très particulier. Avec eux, Lucas se sent soutenu et protégé, parce qu’il a peur et il a honte de ce qui lui arrive », confie Cécile.

Hier, le chapitre City of Popes du Lag Spirit MC, en compagnie des Chevaliers de l'Etoile Mariale et d'autres bikers, s'...

Publiée par Lag Spirit MC City of Popes sur Mercredi 24 mars 2021

En parallèle, les motards s’occupent de deux autres collégiens : « Ça montre à l'enfant que les «grands frères» viennent le chercher en bécane et ça a un fort impact pour lui. Le"style biker, avec barbes et tatouages, c'est assez imposant, surtout avec l'effet de groupe », explique Yul, membre des Lag Spirit.

L’association, dont 80% des membres sont policiers ou gendarmes, accompagne également les parents dans leurs démarches administratives et judiciaires.

Source : France 3