Ce perroquet au pelage rose a conquis le coeur des habitants de Bordeaux

538partages

À Bordeaux, un perroquet au plumage rose est devenu la coqueluche de la ville. Les internautes, qui le confondent parfois avec un pigeon, n’hésitent pas à le prendre en photo.

Sky est un perroquet cacatoès rosalbin qui arbore un magnifique plumage rose. Depuis le début de l’année, il a pris l’habitude de se pavaner dans le centre-ville de Bordeaux.

Crédit Photo : Actu Bordeaux / Nicolas Gosselin

Le perroquet attire tous les regards

Sans surprise, cette routine amuse beaucoup les passants. Au départ, certains d’entre eux ont confondu le perroquet avec un « pigeon rose ». D’autres pensent que l’animal est perdu et n’hésitent pas à contacter la Ligue de protection pour les oiseaux (LPO) de Gironde. Vous l’aurez compris, Sky attire tous les regards sur lui.

Crédit Photo : 33pgm972 / Instagram

Le cacatoès appartient en réalité à Laurence, une cadre de 37 ans. Au mois de janvier, la jeune femme a expliqué dans une publication Facebook que Sky pratiquait le vol libre dans son quartier. Le perroquet s’offre une à deux escapades par semaine, de 15 minutes à une heure selon la météo :

« Un perroquet a besoin de dépenser beaucoup d’énergie. C’est un engagement de fou, il faut s’en occuper au quotidien. Ce sont des animaux qui ne sont pas heureux en cage. Ils ont l’intelligence d’un enfant de 2-3 ans », a indiqué la Bordelaise à nos confrères de Actu.fr.

Le cacatoès n’est pas un animal domestique comme les autres

En tant qu’amoureuse des animaux, Laurence sait très bien comment s’en occuper. Sa première expérience avec les oiseaux remonte à dix ans, lorsqu’elle a trouvé des pigeons blessés.

« Il y a près de dix ans, j’ai trouvé des pigeons blessés. Je les ai emmenés chez mes parents pour les soigner et qu’ils puissent repartir, mais ils ne sont jamais repartis. J’ai appris ce qu’étaient les pigeons en m’en occupant. Ce sont des animaux plutôt intelligents… », a-t-elle expliqué au site d’information.

Cette dernière a accueilli Sky en 2017. Son arrivée a chamboulé le quotidien de la trentenaire, qui rappelle que son perroquet n’est pas un animal domestique comme les autres.

Derrière sa bouille d’ange, le cacatoès rosalbin cache un tempérament explosif. Le volatile est capable de détruire le mobilier avec son bec ou de tenir tête à sa maîtresse lorsqu’il refuse de manger ses graines.

Crédit Photo : 33pgm972 / Instagram

L’oiseau sait parler

Dans la rue, l’oiseau au plumage rose s’attaque aux lacets des promeneurs. C’est simple, dès qu’il aperçoit sa cible, il se précipite sur elle. Fort heureusement, Laurence le surveille de près car Sky pourrait provoquer un incident: « Eh oui, avec son bec, il peut couper un doigt », a-t-elle confié.

Crédit Photo : 33pgm972 / Instagram

À la maison, le perroquet règne d’une main de maître sur ses compagnons à quatre pattes. Il a également besoin d’être stimulé en permanence au risque de déprimer et de s’arracher les plumes.

Lorsqu’il est fatigué, Sky peut se montrer très bavard. Sa phrase préférée? « Piou-Piou va dormir ». Selon sa maîtresse, il sait aussi dire « Piou-Piou douche » ou encore « Où est le chat? ».

Évidemment, le perroquet adore montrer l’étendue de ses talents à tous les passants qu’il croise.

Source : Actu.fr
Plus d'articles
À lire aussi