Voilà pourquoi il ne faut absolument pas jeter son poisson rouge dans les lacs et les étangs !

512partages

Avis à celles et ceux qui possèdent un poisson rouge et qui envisagent de lui offrir une meilleure vie hors de son aquarium… Ne le faites pas !

Au premier abord, les poissons rouges ont l’air inoffensifs, à tourner en rond dans leur bocal, à attendre qu’on les nourrisse ! Cependant, il faut savoir que sous son air passif, le poisson rouge peut se muer en véritable vorace s’il est relâché dans la nature.

À voir aussi

Aussi appelé cyprin doré, il s’achète généralement comme animal de compagnie d’appoint, moins bien social qu’un chien ou un chat. Ainsi, il peut arriver que la lassitude pointe le bout de son nez et que vous souhaitiez rendre sa liberté au poisson rouge… Sauf qu’il ne faut surtout pas faire ça !

Facebook / cityofburnsville

Le poisson rouge, un danger dévastateur pour la biodiversité

En effet, relâcher un poisson rouge dans un lac, une rivière ou un étang peut être dévastateur pour… la biodiversité du plan d’eau. De son côté, le poisson vivra très bien sa situation puisqu’il est doté d’une superbe capacité d’adaptation à tous les environnements aquatiques, notamment grâce à son régime omnivore.

Le poisson rouge mange de tout, et il mange tout ! Il déracine les plantes aquatiques, il ingurgite les sentiments enfouis, les oeufs, les larves des insectes et les autres poissons qui peuplent le point d’eau. Ainsi, il met en danger tout son environnement, n’hésitant pas à dévorer les portées de poissons rivaux. Il peut également transmettre des maladies ou des parasites mortelles.

En outre, ils ont une capacité de reproduction très rapide, peuvent parcourir de grandes distances et donc coloniser d’autres environnements. Bref, un véritable fléau pour la biodiversité !

Un exemple a été publié par des spécialistes de l’environnement dans le Minnesota, aux États-Unis. Photos à l’appui, ils ont photographié des poissons rouges à la taille bien plus impressionnante que celui qu’on peut mettre dans un bocal.

Ils en ont profité pour rappeler la dangerosité de relâcher un « goldenfish » dans la nature : « S’il vous plaît, ne relâchez plus votre poisson rouge dans les étangs et les lacs, ils grossissent bien plus que vous ne pensez ! ».

Comme alternative, il est conseillé tout simplement de confier votre poisson rouge à quelqu’un d’autre qui pourra en prendre soin.

Source : Insider