Mantes-la-Jolie : un petit garçon compose le numéro des secours et sauve sa grand-mère

2 614partages

Dans les Yvelines, un garçon âgé de 7 ans, a sauvé la vie de sa grand-mère en composant le numéro des secours.

Tous les héros ne portent pas de cape. William en fait partie. Ce petit garçon, âgé de 7 ans, a sauvé sa grand-mère, en appelant les secours. Un acte de courage grandement salué.

Crédit Photo: Shutterstock / Maria Sbytova

Fin janvier, William passe du temps chez sa grand-mère dans les Yvelines, à Mantes-la-Jolie. La vieille dame s'approche soudainement de son petit-fils, en se tenant la poitrine. Avec un calme olympien, le jeune garçon compose le numéro des pompiers, qui arrivent quelques temps plus tard : « Les pompiers, le Samu et les policiers sont arrivés au domicile de la grand-mère, raconte le commissaire divisionnaire de Mantes-la-Jolie, Arnaud Verhille. Cette dernière était inanimée, et en arrêt cardio respiratoire au sol, une situation particulièrement stressante et traumatisante pour un enfant de sept ans ».

La police prend immédiatement l’enfant en charge pendant que les pompiers et le médecin effectuent un massage cardiaque à sa grand-mère. Dans le temps qui a suivi, elle est emmenée en urgence vers un hôpital parisien où elle est actuellement hospitalisée.

Après l’incident qui a failli coûter la vie de la grand-mère, les forces de l’ordre encensent le petit garçon : « Sans le courage, la présence d'esprit, le sang-froid de ce petit garçon, il est assez probable qu'une issue dramatique aurait vu le jour ».

Les réflexes et le calme de William épatent les policiers du commissariat de Mantes-la-Jolie. Ils l’ont naturellement décoré de la médaille de la sécurité publique des Yvelines et de la médaille pour acte de courage et de dévouement, une distinction qui vient récompenser ceux qui ont permis de secourir une personne en danger de mort.

L’acte de bravoure du garçon prouve qu’il est important de transmettre aux enfants les premiers gestes de secours, ou alors leur enseigner l'importance de connaître les numéros d'urgence. Si William est capable de le faire, tous les enfants devraient en faire autant : « Cela prouve que très tôt, dans les écoles, il faut apprendre à nos enfants à porter les premiers gestes de secours, ou quand on ne se sent pas de le faire, à appeler les secours. Pour cela, il faut connaître les numéros de secours, le 17 pour la police, le 18 les pompiers, le 112 le numéro d'urgence international. Et puis ensuite leur apprendre à écouter les questions qui peuvent être posées par les opérateurs », indique un policier.

Source : France Bleue
Plus d'articles