Xin Xing, le plus vieux panda en captivité au monde est mort à 38 ans

3 159partages

Le plus vieux panda en captivité au monde n’est plus. Xin Xing est décédée à 38 ans et 4 mois, l’équivalent de 110 ans pour un être humain, le 8 décembre, explique le zoo de Chongqing, en chine dans un communiqué publié ce lundi 21 décembre.

Son nom signifiait étoile en mandarin, c’est tout un symbole de la « diplomatie des pandas », instaurée par Pékin, qui disparaît. Au cours des deux derniers mois, elle avait commencé à perdre son appétit vorace et avait du mal à respirer.

À voir aussi

Crédit : Zoo de Chongqing et 此博为你开-青春无悔

Elle avait 153 descendants

Elle a eu 10 bébés, ce qui est rare pour un animal qui n’ovule qu’une seule fois par an, au printemps, pendant un à trois jours. Et elle compte 153 descendants dans des zoos au Canada, aux États-Unis, et même à Taïwan.

Xin Xing est née dans la réserve sauvage de pandas de la province chinoise du Xi Chian et avait été installée dans le zoo de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine dès sa première année. Elle était décrite par son gardien comme ayant un mauvais caractère et agressive, rapporte le New York Times.

Crédit : Zoo de Chongqing et 此博为你开-青春无悔

Elle faisait partie des rares à avoir vécu au-delà des 30 ans, moins de 30 pandas en captivité ont dépassé cet âge. Les pandas sauvages ont une durée de vie plus courte, allant de 14 à 20 ans.

Seulement 1 900 pandas géants dans la nature

Pour son 38e anniversaire, en août, les gardiens du zoo lui avaient offert un énorme « gâteau », un bloc de glace avec des pastèques, des pommes et des feuilles de bambou. Des enfants de la ville étaient venus lui chanter un joyeux anniversaire.

Crédit : Zoo de Chongqing et 此博为你开-青春无悔

On trouve aujourd’hui seulement 1 900 pandas géants dans la nature et 600 en captivité dans des zoos et des centres d’élevage. La Chine possède pratiquement tous les pandas géants, y compris ceux qui sont nés à l’étranger, prêtés contre une rémunération.

Crédit : Zoo de Chongqing et 此博为你开-青春无悔

Plus d'articles
À lire aussi