Cannes : en pleine projection de la « La Cité de la Peur », Chabat et Darmon improvisent une « Carioca » surprise

Par
5 223
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Alain Chabat et Gérard Darmon ont de nouveau dansé leur mythique « Carioca » ce jeudi à Cannes, offrant une magnifique surprise au public.

Les fans en rêvaient, ils l’ont fait ! En pleine projection de la « La Cité de la Peur », qui célèbre cette année son vingt-cinquième anniversaire à l’occasion du Festival de Cannes, Alain Chabat et Gérard Darmon ont dansé la célèbre Carioca, en référence à une scène culte du film.

Les deux compères ont surpris tout leur monde et ravi l’assistance qui n’en a pas cru ses yeux. Il faut dire que le duo avait bien préparé son coup, discrètement, avec la complicité de certains membres du casting.

« Je n’ai pas pu résister » (Darmon)

Alors que le film n’était pas encore terminé, les deux comédiens sont ainsi montés sur la scène à la surprise générale, montrant au public qu’ils n’avaient rien perdu de leur célèbre déhanché.

Cette petite danse impovisée était d'autant plus surprenante que Dominique Farrugia (himself) avait brouillé les pistes un peu plus tôt en affirmant sur Twitter que Gérard Darmon n’assisterait pas à la projection, pour cause de promotion sur un autre long-métrage.

Quant à Alain Chabat, il avait récemment laissé sous-entendre qu’il n’était plus en condition physique pour une telle performance.

Quelle ne fut donc pas la surprise du public lorsque les deux trublions ont esquissé leur danse mythique.

« Je n’ai pas pu résister, la pétition tout ça, je n’ai pas pu résisté », a lancé, tout sourire, Gérard Darmon en arrivant sur scène.

L’acteur faisait référence à une pétition virale lancée en mars dernier par un internaute, lequel réclamait que le duo se reforme à l’occasion des 25 ans du film.

Son voeu et celui de centaines de milliers de personnes a donc été exaucé ! Pour rappel, "La Cité de la Peur" ressortira au cinéma le 5 juin prochain dans une version restaurée en 4K.

Alain chabat Cannes Festival
Commentaires