Christian Bale : 10 choses à savoir sur l'interprète de Batman

Christian Bale est un acteur fascinant. Véritable caméléon adepte de La Méthode, l’acteur change souvent de peau, de physique, passant d’un extrême à l’autre pour incarner ses personnages. À chaque fois, il en résulte des performances magistrales et habitées.

Talentueux, respecté dans la profession, meilleur acteur ayant incarné Batman pour la plupart des fans, extrêmement discret, Christian Bale fait office d’ovni du cinéma à Hollywood.

À voir aussi

Jouant rarement le jeu, superficiel, des grandes stars de l’industrie, le Britannique préfère se consacrer exclusivement à son jeu sans rentrer dans les à-côtés du métier. Afin de vous présenter un peu plus ce formidable acteur, nous vous proposons 10 choses à découvrir sur Christian Bale.

Knight of Cups. Crédit : FilmNation/ Dogwood Films

Christian Bale fut en concurrence avec Leonardo DiCaprio

À la fin des années 1990, Christian Bale et Leonardo DiCaprio étaient en concurrence. Les deux acteurs, aujourd’hui reconnus et respectés, étaient opposés lors de deux projets à succès. Le premier pour Titanic.

En 1996, James Cameron recherche activement un jeune acteur pour le rôle de Jack Dawson dans son futur succès planétaire. Le réalisateur canadien songe sérieusement au jeune Christian Bale qui a déjà fait ses armes dans Empire du soleil (1987) à 12 ans ou Les Quatre Filles du docteur March (1994). Mais les producteurs de Titanic s’opposent car Kate Winslet, Britannique, a déjà été engagée et ils ne veulent pas d’un duo britannique pour le film. Ils engageront Leonardo DiCaprio qui deviendra une star mondiale après le film.

Le second projet fut le bon pour Christian Bale. L’adaptation d’American Psycho est en préparation à la même époque. Christian Bale se montre très intéressé par le rôle de Patrick Bateman, golden-boy et psychopathe. Mais les producteurs (encore eux) s’opposent à Bale qu’ils considèrent peu connu. À la place, ils souhaitent engager… Leonardo DiCaprio. Mais ce dernier refusera à cause de mésententes avec le réalisateur Oliver Stone engagé pour le film.

Les producteurs se tourneront alors vers Ewan McGregor pour le rôle. Cependant, Bale, très obstiné, demandera à McGregor de refuser l’offre, ce qu’il fera. Christian Bale aura finalement le rôle tant convoité du film réalisé par Mary Harron, choix initial de la production après l’abandon de Stone. Malgré les réserves du studio, American Psycho sera un succès et la prestation de Bale sera saluée.

Christian Bale soutient activement les causes environnementales

Christian Bale est l’un des rares acteurs à ne pas jouer au jeu de Hollywood. Il ne possède aucun réseau social, il n’évoque jamais sa vie privée, il n’apparaît jamais dans les talk-shows américains, n’évoque jamais publiquement ses engagements personnels et politiques.

Jouer la carte de la personnalité hollywoodienne philanthrope qui transmet des messages à bon entendeur lors de cérémonies de remise de prix ? Très peu pour lui. Christian Bale ne rentre pas dans ce jeu-là et préfère rester privé.

C’est d’ailleurs loin des caméras et des médias que l’acteur œuvre pour les causes qui lui sont chères. Ainsi, vous ne le savez sans doute pas, mais Christian Bale soutient activement les associations et autres groupes environnementaux. L’acteur fait des dons quand il en a l’occasion et se sent très soucieux de notre environnement. Comme son personnage de Batman, l’acteur agit dans l’ombre.

Christian Bale : sa femme est cascadeuse dans The Dark Knight Rises

The Dark Knight Rises. Crédit : Warner Bros. Pictures

Christian Bale a rencontré sa femme, Sibi Blazic, en 1994 sur le tournage des Quatre Filles du docteur March. Dans cette adaptation cinématographique, l’acteur donne la réplique à Winona Ryder dont l’assistante n’est autre que la future madame Bale.

Sibi Blazic est maquilleuse, actrice et aussi cascadeuse. Une large palette qui lui a permis de tourner avec son mari dans The Dark Knight Rises en 2012. Sur le film, Sibi officiait en tant que pilote cascadeuse.

« Ma femme était cascadeuse [sur le film], elle me poursuivait à travers la ville dans Batman, racontait Christian Bale en 2014 dans une interview pour The Wall Street Journal. Elle conduisait l’une des voitures de police. Elle peut faire des 180°, des cascades et tout ça. Elle me terrifie. Ma femme me terrifie », ponctuait fièrement l’acteur.

Christian Bale a été choisi par Steven Spielberg parmi 4000 enfants

En 1987, Christian Bale fait ses débuts au cinéma dans Empire du soleil de Steven Spielberg. À 12 ans, l’acteur est choisi pour incarner James Graham, le fils d’un industriel britannique. Le réalisateur américain était à la recherche d’un jeune britannique pour le rôle et a vu défiler 4000 enfants lors des auditions !

Le jeune Christian aurait impressionné Steven Spielberg et le directeur de casting, ce qui lui a permis de décrocher le rôle.

Christian Bale a été impliqué dans plusieurs accidents de moto

Christian Bale serait-il casse-cou ? L’acteur est passionné de moto qu’il pratiquait durant son temps libre. Mais une série d’accidents l’a vite décidé à mettre de côté sa passion. Christian Bale s’est en effet brisé le corps maintes fois durant ses randonnées à moto.

Il possède ainsi une clavicule en titane, une plaque d’acier au poignet et 25 points de suture à l’une de ses mains. « J’ai tellement de métal dans mon corps qui me maintient », déclara l’acteur. Sans oublier le bout d’un doigt gauche arraché lors d’un accident en 2012, puis rattaché chirurgicalement.

« Je ne pouvais pas du tout bouger mes doigts. Mon bras ne servait plus à rien », racontait l’acteur à Esquire en 2014. Christian a donc tourné Exodus : Gods ans Kings (2014) avec un bras et un doigt en compote. Finalement, en 2014, l’acteur a dû se résoudre à abandonner pour de bon sa passion.

Christian Bale est le roi des incarnations

American Hustle. Crédit : Columbia Pictures/ Metropolitan FilmExport

Si vous suivez la carrière florissante de Christian Bale, alors ses transformations physiques ne vous sont pas inconnues. D’ailleurs, Bale est certainement champion en la matière. Il n’est pas une performance physique dont on ne parle pas. Des changements drastiques pour l’acteur qui joue au yo-yo.

En 2004, l’acteur se fait remarquer pour sa perte de poids impressionnante pour The Machinist. Christian Bale a perdu 28 kilos pour interpréter Trevor Reznik, un ouvrier fatigué. Sa performance et son physique feront beaucoup parler, beaucoup se souciant de la santé de l’acteur dont le régime consistait à ingurgiter « de l’eau, une pomme, une tasse de café par jour, avec du whiskey de temps en temps », avait déclaré Bale qui était passé sous les 55kg pour 1,83 m.

Quelque temps plus tard, afin d’incarner Batman (2005), Christian modifie son corps à nouveau. Christian Bale prend près de 45 kg en plus pour sculpter son corps, atteignant alors les 99,7 kg. Mais surnommé «Fatman» («l’homme gras») pendant le tournage, l’acteur perdra 9 kg.

Il perdra encore 25 kg pour le film Rescue Dawn en 2006, pour les reprendre deux ans plus tard pour The Dark Knight, puis pour en perdre 13,6 kg pour The Fighter (2010) qui lui vaudra l’oscar du meilleur acteur dans un second rôle.

Le poids de Christian Bale se maintiendra à peu près pendant trois ans avant de reprendre 19 kg pour American Bluff, de revenir à son poids idéal… pour prendre 18 kg afin d’interpréter l’ancien vice-président Dick Cheney dans Vice (2018). Des régimes qui donnent le tournis et que l’acteur a assuré vouloir arrêter: « j’en ai fini avec ça », lançait-il à CBS Sunday Morning en 2019.

Christian Bale n’a jamais pris de cours de comédie

Voici une nouvelle qui devrait donner un peu espoir à tous les aspirants comédiens. L’acteur n’a jamais pris un seul cours de comédie de sa vie. Après son premier film chez Spielberg, le jeune Christian s’orientera vers l’acting et enchaînera les projets jusqu’à se faire un nom au cinéma.

Peu de temps donc pour Christian de prendre des cours. Ce dernier avait déclaré fonctionner à « l'instinct ». En 2011, il complétait ses dires lors d’une interview : « Je n’ai jamais pris de cours. Je me dis juste ‘je ferais mieux d’essayer et d’inventer !’ ».

Christian Bale et sa famille faisaient partie d’un cirque

Si Christian Bale n’a jamais pris de cours de comédie, on peut cependant dire qu’il avait presque cela dans le sang. Christian Bale fait en effet partie d’une famille du spectacle.

Ses parents faisaient partie d’une troupe de cirque. Ainsi, Bale a grandi au beau milieu du monde du cirque ce qui l’a amené avec sa famille à voyager constamment. On peut donc penser que Bale était préparé d’une façon ou d’une autre à poursuivre une carrière dans le spectacle.

Christian Bale est le premier acteur britannique à interpréter Batman

The Dark Knight. Crédit : Warner Bros. Pictures

Avant Christian Bale dans le rôle du Chevalier Noir de Gotham, il y avait Adam West, Michael Keaton, George Clooney ou encore Val Kilmer. Lorsque Bale fut désigné pour être le nouveau Batman par Christopher Nolan, il ne devait sans doute pas penser qu’il était le tout premier acteur britannique, même non-américain, à endosser le costume du héros.

Il n’est pas rare de voir au cinéma des acteurs non-américains interpréter des super-héros yankees (Superman, Spider-Man, Deadpool, Venom, Docteur Strange…).

Aujourd’hui, Christian Bale est considéré comme le meilleur interprète de Batman devant ses compères américains. Un premier acteur britannique mais pas le dernier puisque c’est son compatriote Robert Pattinson qui reprend désormais le flambeau.

Christian Bale et sa famille de comédiens

Christian Bale a commencé le cinéma un peu par hasard. D’après ses dires, Christian l’aurait tout d’abord fait pour l’argent. Ce n’est qu’après sa première vraie grande expérience cinématographique dans Empire du soleil de Steven Spielberg que le comédien y aurait pris goût.

D’ailleurs, rien ne poussait le jeune Christian à s’aventurer dans cette industrie. Pourtant, sa grande sœur Louise est elle aussi actrice. Elle est apparue en 2003 dans un film Batman, avant son frère! Dans le film The Death of Batman, Louise Bale jouait Madame Wayne, mais le film a essuyé de terribles critiques et n’a pas connu le succès de la trilogie du Dark Knight portée par Christian.

Par ailleurs, les deux grands-pères de Christian étaient des artistes. L’un d’entre eux était ventriloque et humoriste (mais aussi jockey et boxeur), et le deuxième était cascadeur à Hollywood et a doublé nulle autre que John Wayne dans le film Hatari!, en 1962.