Robert Pattinson : 10 choses à savoir sur le nouvel interprète de Batman

Robert Pattinson se fait connaître auprès du grand public dans le quatrième volet de Harry Potter et la Coupe de feu (2005) dans le rôle de Cedric Diggory. Mais trois ans plus tard, c’est dans la peau du vampire Edward Cullen qu’il deviendra une star planétaire dans la saga pour adolescents Twilight, au côté de Kristen Stewart. Un rôle de gendre idéal qui, durant quatre ans, lui collera à la peau pour le meilleur mais surtout pour le pire. Après avoir fermé ce chapitre blockbuster, Robert Pattinson s’est dirigé vers des projets plus intimes et sérieux pour se construire une carrière désormais respectable.

De Harry Potter à Twilight, Robert Pattinson a enchaîné parmi les deux plus grosses sagas pour adolescents des années 2000. Pourtant, l’acteur a maintes fois confessé qu’il n’était pas un fan de ce genre de films, préférant se diriger vers des projets plus petits mis en boîte par de grands réalisateurs.

À voir aussi

En mai 2019, Warner annonçait que le Britannique serait le nouveau visage de Bruce Wayne/ Batman dans la prochaine adaptation tant attendue The Batman.

L’acteur a fort à faire puisqu’il succède au grand Christian Bale et la trilogie de Christopher Nolan. En attendant de le découvrir dans la peau du Dark Knight en 2022, nous vous proposons de faire plus ample connaissance avec un acteur qui se résume bien plus qu’à Twilight. Découvrez 10 choses à savoir sur le Robert Pattinson.

Harry Potter et la Coupe de feu. Crédit : Warner Bros.

Robert Pattinson est également musicien

Robert Pattinson n’est pas seulement acteur. Il lui arrive souvent de retourner à ses premières amours: la musique. On peut d'ailleurs entendre certaines de ses compositions dans Twilight, chapitre I : Fascination. Sur ces deux morceaux, Never Think et Let Me Sign, on peut noter que Robert Pattinson donne de la voix.

En effet, outre ses performances habitées au cinéma, Robert Pattinson est un musicien accompli. Les deux morceaux présents dans le premier volet de Twilight ne sont donc pas des caprices d'acteur. C'est à l'âge de 3 ans que Robert Pattinson touche un instrument pour la première fois et c'est vers le piano qu'il se dirige. À 5 ans, c'est à la guitare classique qu'il s'essaie pour ne plus jamais la lâcher.

Si l'acteur est plutôt discret sur sa carrière musicale, ce n'est pas pour autant un secret. Il a composé et écrit 3 chansons (It's All on You, I Was Broken et une reprise de I'll Be Your Lover, Too de Van Morrison), disponibles sur le net.

L'acteur a aussi collaboré avec le groupe de hip-hop Death Grips sur le morceau Birds, en 2013, où on peut l'entendre jouer de la guitare. En 2008 déjà, on pouvait l'entendre donner de la voix dans la comédie How to Be dans laquelle il jouait le rôle d'un musicien amateur. L'acteur avait même un groupe prénommé Bad Girls avec lequel il se produisait dans les pubs de Londres. Alors qu'il se consacre finalement à sa carrière d'acteur, sa sœur, à l'inverse, Lizzy Pattinson, est une chanteuse connue outre-Manche.

Robert Pattinson, sa famille a une carrière respectable

Vous croyez certainement que Robert Pattinson a tiré le gros lot en devenant acteur: star mondiale, fans, célébrité, confort financier etc., tout ce que Pattinson n’aime pas en fait. Pourtant, les membres de sa famille poursuivent des carrières tout aussi respectables et n’ont rien à envier à leur star locale.

Son père, Richard, importe des voitures vintages de collection depuis les États-Unis, tandis que sa mère, Clare, travaille pour une agence de mannequin par laquelle est passé l’acteur à 12 ans avant de poursuivre une carrière au cinéma. Sa sœur Lizzy est chanteuse et sa sœur Victoria travaille dans une agence de publicité à New York.

Robert Pattinson n'a jamais aimé Twilight

Twilight, chapitre I : Fascination. Crédit : Lionsgate

Ce n’est certainement un secret pour personne, mais Robert Pattinson n’a jamais aimé Twilight. D’ailleurs, l’acteur ne s’en est jamais caché, même s’il s’agit du rôle qui l’a fait connaître au monde entier.

C’est aussi la raison pour laquelle Robert Pattinson se serait tourné vers un cinéma plus indépendant et des films plus intimistes ou en tournant pour des réalisateurs confirmés avec une vraie vision. Loin des codes établis du blockbuster commercial pour adolescents.

Robert Pattinson avait affirmé qu’il avait détesté toute cette popularité écrasante qui lui était tombée dessus du jour au lendemain, ainsi que la présence constante des paparazzis et certains fans trop insistants. De plus, en lisant les livres de Twilight, l’acteur a avoué qu’il pensait «qu’ils n’auraient pas dû être publiés»! L’auteure, Stephenie Meyer, appréciera sans doute…

Robert Pattinson est arrivé dans Harry Potter par hasard

C’est un peu par hasard que Robert Pattinson s’est retrouvé dans Harry Potter. En 2004, Robert tourne dans le film Vanity Fair dans lequel il joue le fils de Reese Witherspoon. L’acteur y tient une petite scène.

Mais lorsqu’il se présente à l’avant-première du film, l’acteur découvre avec surprise qu’il a été coupé au montage. « Je suis allé à la projection et personne ne m’avait informé que j’avais été coupé, racontait l’acteur au site W. La directrice de casting… s’est sentie tellement coupable… qu’elle m’a donné le premier rôle dans Harry Potter, alors j’étais plutôt content d’avoir été coupé, finalement ». Et c’est ainsi que l’acteur est devenu l’inoubliable Cédric Diggory.

Robert Pattinson était turbulent à l'école

Sous ses airs de garçon timide et réservé, Robert Pattinson cache une enfance mouvementée. Lors d’une interview dans The Howard Stern Show, l’acteur a raconté ne pas avoir été le meilleur des élèves. Il a ajouté avoir été renvoyé d’une école privée à 12 ans après avoir été surpris en train de vendre des magazines pour adultes à ses amis.

Robert Pattinson les volait au magasin du coin et les revendait à ses camarades d’école pour se faire de l’argent.

L’acteur avait déjà eu des ennuis à l’âge de 6-7 ans car il s’était rendu à l’école en transportant des escargots dans son sac à dos. Pour se défendre, Robert Pattinson avait dit à ses professeurs qu’il gardait ces petites bêtes pour ses camarades d’école.

Seulement pour le jeune Robert, les professeurs ont découvert que les élèves gardaient des escargots afin de les écraser plus tard.

Robert Pattinson est un (vrai) cinéphile

Dans le film Bel-Ami. Crédit : Optimum Releasing

Robert Pattinson est un vrai cinéphile. Pas parce qu’il fait partie de l’industrie du cinéma, mais parce qu’il dévore énormément de films. Lorsqu’il était plus jeune, Robert Pattinson regardait tous les genres de cinéma et de tous les pays.

Cocorico, puisque l’acteur a confessé être «obsédé» par le cinéma français. Une touche frenchie que l’on a pu retrouver dans sa filmographie. D’abord, en interprétant George Duroy dans l’adaptation cinématographique de Bel-Ami (2012) de Guy de Maupassant, puis L’Enfance d’un chef (2016), tiré de la nouvelle du même nom de Jean-Paul Sartre et enfin dans High Life (2018) de la réalisatrice française Claire Denis qu’il retrouvera une seconde fois pour The Stars at Noon prévu pour 2021. Robert Pattinson parle aussi un petit peu français, même si selon lui il a «le niveau d’un enfant de 3 ans».

En termes de jeu, Robert Pattinson s’inspire profondément de Jack Nicholson, sa plus grande idole au cinéma. On reconnaît parfois certaines similitudes, notamment dans les personnages barrés et loufoques entre les deux comédiens.

Robert Pattinson enchaîne les tournages

Depuis Harry Potter et surtout Twilight, Robert Pattinson est un acteur très demandé. Tellement, qu’il enchaîne parfois les tournages coup sur coup. Alors qu’il filmait Twilight, chapitre II: Tentation et Twilight, chapitre III: Hésitation l’un après l’autre, l’acteur n’a eu que 3 jours de repos… qu’il a utilisé pour aller tourner un autre film, Remember Me.

Une prouesse quand on sait que le tournage de films peut durer d’une vingtaine, voire trentaine de jours, jusqu’à plusieurs mois. Après avoir bouclé le film Remember Me en trois jours records, Pattinson est retourné sur le tournage de la saga vampirique du troisième opus.  

Robert Pattinson n'est pas un très bon conducteur

Dans le film The Rover. Crédit : A24 Films/ Roadshaw Films

D’après les dires de l’acteur lui-même, Robert Pattinson ne serait pas un bon conducteur. Lorsqu’il tournait le premier volet Twilight, chapitre 1: Fascination, Robert Pattinson n’avait pas le permis de conduire. Pourtant, son personnage, Edward Cullen, conduit une voiture. Robert Pattinson a donc pris une rapide leçon de conduite avant de tourner la scène où on le voit conduire. Aussi, il admet volontiers qu’il n’est pas le meilleur conducteur.

Lors de sa toute première interview avec Ellen DeGeneres, Robert Pattinson racontait: «Techniquement, je conduis, mais je ne sais pas vraiment conduire. C’est absolument terrifiant. De plus, je ne sais pas comment utiliser le petit truc sur le pare-brise, donc je ne peux pas vraiment voir». Heureusement que Robert Pattinson est meilleur acteur qu’il est conducteur.

Robert Pattinson pratique le tir

Pour lutter contre le stress, Robert Pattinson a une méthode bien à lui, qui pourrait surprendre. L’acteur adore tirer au stand de tir du Département de police de Los Angeles. Robert Pattinson avoue s’y rendre régulièrement.

Ce n’est peut-être pas un hasard si son style de série favori est la série policière. Tout a commencé en 2012. Plutôt nerveux au départ, l’acteur s’est peu à peu pris au jeu du tir, qui est devenu pour lui un passe-temps. Ce dernier avait aussi avoué que ce passe-temps étrange lui avait été d’une aide précieuse après sa séparation avec Kristen Stewart. Message caché ou façon d’exorciser sa frustration, chacun y voit ce qu’il désire.

Robert Pattinson ne supporte pas son surnom de célébrité

The Batman. Crédit : Warner Bros. Pictures

Tout comme Scarlett Johansson, Robert Pattinson déteste le surnom que les médias lui ont donné, «R-Patz». Et on comprend bien pourquoi. L’acteur déteste tellement ce surnom hautement dispensable qu’il a un jour déclaré vouloir « étrangler » quiconque utilise ce surnom de célébrité pour le qualifier. Et les choses ne vont pas en s’arrangeant pour Robert Pattinson.

Depuis qu’il a été annoncé par Warner pour être le prochain Batman, de nombreux internautes ont vite trouvé un nouveau surnom pour le comédien : « Battinson » étant le plus célèbre auquel est venu s’ajouter «Patman». Des surnoms plutôt drôles contractant le nom de l’acteur et celui du Chevalier Noir qui ne doivent cependant pas plaire du tout à Robert Pattinson. Dès lors, si un jour vous croisez l’acteur, évitez de l’appeler par tous ces surnoms car il risquerait de sortir les crocs.

Plus d'articles
À lire aussi