5 choses qui font que She-Hulk est la super-héroïne la plus « badass » des Marvel Studios

Bouton whatsapp

« She-Hulk : Avocate », toute dernière série par Marvel Studios, est disponible sur Disney + et pour l’occasion, on vous révèle pourquoi cette super-héroïne est différente des autres.

Dans la famille de super-héros, on demande She-Hulk !

Jennifer Walters cousine de Bruce Banner n’est pas la plus connue des personnages féminins de chez Marvel, mais cela pourrait vite changer.

Cette dernière débarque en effet sur Disney + dans « She-Hulk : Avocate » (disponible dès maintenant) et nul doute qu’elle va rapidement devenir la star de l'été.

Car s’il y a bien une super-héroïne qui sort du lot dans l’univers très masculin des studios Marvel, c’est sans conteste Jennifer Walters, interprétée par l’actrice Tatiana Maslany que l’on a déjà pu voir à l’œuvre dans « Orphan Black ».

Et la série qui démarre très prochainement vous fera découvrir ce personnage comme vous ne l’avez certainement jamais vu.

Le pitch ? Ayant reçu du sang de son cousin, She-Hulk a hérité des pouvoirs de ce dernier et son quotidien de femme et d'avocate s'en trouve chamboulé.

De quoi vous mettre l’eau à la bouche ! Et ce n’est pas tout car en plus d’être fun, elle est aussi pleine de surprises, ce qui devrait en ravir plus d’un.

Voici donc cinq choses que vous ignorez peut-être et qui démontrent à quel point She-Hulk n’est pas une super-héroïne comme les autres.

Crédit photo : Marvel Studios / Disney +

Elle est l'avocate des superhumains

Nul n'est censé l'ignorer mais toute personne a le droit d'être jugée par un juge impartial dans le cadre d'un procès équitable et a le droit d'être défendue par un avocat. Les super-humains ne font pas exception. Et qui d'autre que Jennifer Walter pour les représenter ?

She-Hulk est en effet avocate dans le civil et sa spécialité est de représenter les super-humains qui en auront bien besoin !

Elle brise « le quatrième mur »

Autre particularité de « She-Hulk : Avocate » et pas des moindres, le personnage principal s’adresse directement aux téléspectateurs, un peu à l'image de « Deadpool », autre figure de l'univers Marvel.

Tout au long des épisodes, on peut ainsi voir la super-héroïne briser ce que l’on appelle « le quatrième mur » pour communiquer avec le public comme si celui-ci faisait partie intégrante de la série.

Crédit photo : Marvel Studios / Disney +

Elle reste zen en toutes circonstances

Contrairement à Bruce Banner, Jennifer Walters n’est pas si différente lorsqu'elle devient She-Hulk.

Cette capacité à gérer ses émotions lui permet donc d’être à son aise lorsqu’elle se transforme. Elle peut par ailleurs contrôler ses transformations et changer d’apparence à peu près quand bon lui semble, tout en conservant sa personnalité lorsqu’elle switche !

Un avantage considérable là où son cousin peine en revanche à maîtriser sa colère.

Elle est drôle

Entre son travail et l'adaptation à ses nouveaux pouvoirs, la vie de Jennifer Walters n'est pas de tout repos et pourtant, elle ne perd jamais le sourire !

She-Hulk est drôle et vous allez très vite vous en apercevoir, tant son sens de l'humour fait mouche à chaque fois.

Crédit photo : Marvel Studios / Disney +

Elle est agile 

À l’inverse de ses représentations traditionnelles, la nouvelle She-Hulk ne devient pas une super-héroïne bodybuildée lorsqu’elle se transforme.

Au contraire, c’est une femme certes ultra-sportive mais agile, dont l’allure, guère rebutante, n’a d’égale que son charme et son éloquence. Son cousin Bruce ne peut pas en dire autant !

Crédit photo : Marvel Studios/ Disney +

Découvrez « She-Hulk : Avocate » une nouvelle série originale par Marvel Studios en streaming dès maintenant seulement sur Disney +.

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter