Akhenaton, le leader de IAM, raconte le geste « très classe » de Beyoncé à l'occasion d'un featuring

Ce mercredi 14 octobre, lors de son passage sur le plateau de l’émission « C à vous » sur France 5, Akhenaton, le leader du célèbre groupe de rap marseillais IAM, a fait une révélation étonnante sur Beyoncé.

Crédit : C à vous / France Télévisions

Publicité

L’histoire remonte à 2003, une époque où le groupe sort son cinquième album intitulé « Revoir un printemps ». Ce dernier, aujourd’hui certifié disque de platine avec plus de 300 000 exemplaires vendus, contient 18 chansons dont celle qui nous intéresse : « Bienvenue », en featuring avec la star américaine.

Mais la collaboration avec Beyoncé ne s’est pas réellement passée comme prévu. En effet, alors qu’ils s’apprêtaient à prendre un vol Air France programmé à 19h50 au départ de Paris pour rencontre la chanteuse à New York et avancer sur le projet, les membres de IAM apprennent à 19h30, soit 20 minutes avant le décollage, qu’une grève du personnel empêchera ce voyage.

Si de nombreux artistes américains déjà confirmés à l’instar de Beyoncé, dû à leurs emplois du temps de ministre, n’auraient sans doute pas donné suite, elle a décidé de continuer la collaboration et de la mener à terme malgré l’imprévu. Finalement, les deux parties ont pu parler de « Bienvenue » au téléphone et l’enregistrement du titre a pu se faire en temps et en heure pour la sortie de l’album, qui a eu lieu le 16 septembre 2003.

Un geste très classe de la part de Beyoncé

Mieux encore, au moment d’évoquer le sujet financier, Queen B a fait savoir qu’elle ne souhaitait pas toucher d’argent pour ce projet.

C’est notamment ce qu’a raconté Akhenaton aux côtés de Shurik’N (également membre de IAM) sur le plateau d’Anne-Élisabeth Lemoine : « On a tout fait par téléphone le lendemain, et on l'a rencontrée quand elle est venue à Paris plus tard. Ça a été quelque chose qui reste dans nos mémoires, parce qu'elle a été très classe. Quand on a proposé le morceau, on s'attendait à ce qu'une artiste de son envergure nous demande de l'argent pour faire un featuring. Elle a dit : 'Non, je ne veux rien, je veux juste que vous m'autorisiez à utiliser le morceau dans mon album'. Et en fait, on a fait un échange. Ça a vraiment été très classe de sa part.»

Un beau geste de la part de Queen B, non ?

Source : Télé 7 Jours
Plus d'articles