Koh-Lanta : 10 choses à savoir sur la célèbre émission d'aventures

Depuis son lancement, l’émission de téléréalité « Koh-Lanta » tient en haleine des millions de téléspectateurs. Il faut dire que le show télévisé possède tous les ingrédients pour plaire. L’émission d’aventures de TF1 est devenue au fil des ans un rendez-vous à ne pas manquer. Mais, connaissez-vous réellement les coulisses de ce divertissement ? Découvrez ci-dessous les faits les plus importants et surprenants de « Koh-Lanta ».

« Koh-Lanta » est une émission de télévision française. Elle est diffusée depuis le 4 août 2001 sur TF1. À cette époque, la première saison était présentée par Hubert Auriol (le pilote français est décédé le 21 janvier 2021, ndlr). En 2002, Denis Brogniart est devenu le présentateur phare du jeu d’aventure. Il est à noter que l’animateur était déjà présent sur la première saison, mais seulement en tant que voix off.

Denis Brogniart. Crédit Photo : TF1

« Koh-Lanta » : une émission culte

Depuis près de vingt ans, « Koh-Lanta » est suivi chaque vendredi par des millions de Français. L’émission d’aventure est devenue un programme incontournable du paysage audiovisuel français.

Le principe du jeu est simple: 14 à 20 candidats doivent survivre sur une île déserte pendant une vingtaine de jours. Au fil des épisodes, les aventuriers s’affrontent au cours d’épreuves individuelles ou collectives. À la fin, il n’en restera plus qu’un. Le vainqueur remporte alors un chèque de 100 000 euros.

Au total, « Koh-Lanta » compte à son actif vingt-deux saisons et six éditions spéciales. Dans la deuxième catégorie, Il n’est pas rare de recroiser des candidats ayant déjà participé à l’émission.

« Koh-Lanta » : la dernière saison cartonne

Cette année, la dernière saison, intitulée « Koh-Lanta: les armes secrètes », promet d’être intense et pleine de surprises. Contrairement aux autres saisons, les aventuriers peuvent utiliser cinq armes secrètes, en plus du collier d’immunité. Ces atouts leur permettront de redoubler de stratégie afin d’accéder à l’épreuve tant redoutée des poteaux. Le premier épisode a réuni 5,7 millions de téléspectateurs.

Une chose est certaine, le public a été conquis par ce nouveau format. Il faudra encore patienter de longues semaines avant de découvrir le nom du gagnant de «Koh-Lanta». En attendant, découvrez ci-dessous une liste de dix choses à savoir sur la célèbre émission.

« Koh-Lanta » est adapté de l’émission de téléréalité « Survivor »

Crédit Photo : Survivor

Ce divertissement est le fruit de la créativité de Charlie Parsons, un producteur de télévision britannique. L’émission a été diffusée pour la première fois en Suède en 1997. Ce jeu d’aventure où est produit dans de nombreux pays du monde (États-Unis, Afrique du Sud, Russie, Philippines).

En France, le tournage de la première saison s’est déroulé sur Koh-Lanta, une île située au sud de la Thaïlande.

« Koh-Lanta » : le casting est hyper sélectif

Si votre rêve est de participer à « Koh-Lanta », ce paragraphe devrait vous intéresser. Chaque année, environ 25 000 personnes en quête de sensations fortes tentent leur chance au casting.

Dans un premier temps, les principaux intéressés doivent postuler en ligne, sur le site de TF1. Ils doivent envoyer une photo en pied et une en maillot de bain. Après cette première étape, l’équipe du casting sélectionne 5000 candidats. Ces derniers doivent rédiger une lettre de motivation manuscrite.

Les 1500 candidats sélectionnés sont ensuite contactés par téléphone. Seuls 1000 d’entre eux pourront passer un entretien. Les 500 personnes restantes passent devant la caméra. Au cours cette entrevue, les futurs aventuriers doivent rencontrer un psychologue.

Enfin, les candidats doivent réaliser une série d’examens médicaux et de tests physiques à l’Insep. Ces éléments permettront au directeur de casting de choisir 20 participants, dont quatre remplaçants.

« Koh-Lanta » : quels sont les salaires des participants ?

Vous l’ignorez peut-être, mais tous les aventuriers sont rémunérés pour participer à l’émission.

Dans son enquête publiée en 2020, le magazine Society a dévoilé le salaire des participants. Et le moins que l’on puisse, c’est que survivre sur une île rapporte pas mal d’argent.

Les candidats reçoivent en moyenne « un SMIC et 4000 euros de droits à l’image pour les novices ». Les stars du programme, c’est-à-dire celles qui participent aux éditions spéciales, empocheraient « le double ou le triple » du salaire des aventuriers en herbe.

« Koh-Lanta » : les aventuriers reçoivent-ils de la nourriture en cachette ?

Crédit Photo : TF1

La réponse est non. Les candidats doivent trouver de la nourriture par leurs propres moyens. Toutefois, la production est aux petits soins avec ses aventuriers.

En effet, une réserve d’eau potable est disponible sur le site et est réapprovisionnée tous les jours. De plus, les participants sont suivis de près par une équipe médicale.

Il est à noter que les candidats sont briefés par la production sur les fruits et plantes comestibles. En cas de doute, ces derniers peuvent solliciter les équipes de tournage. De plus, les villageois peuvent conseiller les aventuriers.

En cas d'échec aux épreuves de confort, les participants se contentent de manger des crabes, des coquillages ou des poissons (lorsqu’ils arrivent à les pêcher).

« Koh-Lanta » : l’hygiène est une épreuve à part entière

Si vous êtes un maniaque de la propreté, passez votre chemin. Dans leur sac à dos, les candidats doivent emporter le strict minimum: un pantalon, un short, un maillot de bain, deux t-shirts, un slip, un soutien-gorge, deux paires de chaussettes, deux paires de baskets, un pull, une casquette et une paire de lunettes de soleil.

Évidemment, les aventuriers peuvent tirer un trait sur le savon, shampoing ou dentifrice. Ils doivent se débrouiller seuls pour se débarbouiller ou laver leurs vêtements. Ces derniers se baignent dans l'eau salée pour se nettoyer.

Pour se brosser les dents, les participants utilisent des morceaux de bambou, de canne à sucre ou des cendres. Sans surprise, les candidats se soulagent en pleine nature, à l’abri des regards. Et les feuilles remplacent le papier toilette.

La production fournit aux candidates des serviettes hygiéniques et des tampons. Les produits se trouvent dans une caisse de survie. Les aventurières sont autorisées à emporter leur pilule contraceptive.

« Koh-Lanta » :  un listing d’animaux à ne pas tuer  

Souvenez-vous! Dans la saison 5 de « Koh-Lanta », Mohamed s’était retrouvé au cœur d’une vive polémique. Le candidat avait chassé et capturé une chèvre dans le but de la manger.

Sur le campement, ses coéquipiers ont découvert l’animal attendait un heureux événement. La tribu jaune avait décidé de l’épargner, au grand dam de Mohamed.

La semaine dernière, l’ancien participant a indiqué sur le plateau de TPMP que la production donnait aux candidats un listing d’animaux protégés à ne pas tuer.

En revanche, si les aventuriers tombent sur une espèce non-protégée, ils décident de son sort.

« Koh-Lanta » : le Père Fouras confectionne les épreuves

Crédit Photo : HUFFPOST FRANCE

Yann Le Gac, alias Père Fouras dans « Fort Boyard », est le concepteur des épreuves du jeu d’aventure depuis 2003. Il est, entre autres, l’inventeur de l’épreuve des poteaux et de la course d’orientation.

Dans une interview accordée au HuffPost, le producteur de télévision a révélé les dessous de la création des épreuves.

« La clé c’est de donner l’illusion que les épreuves paraissent simples et évidentes pour tout le monde dès le premier coup d’œil. Au départ, c’est souvent moi qui lance l’idée et le travail de réflexion commence ensuite avec l’équipe ».

Le créateur de jeux chez Adventure Line Productions travaille avec une vingtaine de personnes. Yann Le Gac accompagne les candidats avant les épreuves. Ces derniers le surnomment affectueusement « le bourreau ».

« Koh-Lanta » :  une femme détient le record de durée à l’épreuve des poteaux  

Crédit Photo : BUREAU233/ALP/TF1

On ne la présente plus! La mythique épreuve des poteaux est la dernière épreuve de l’émission. Pendant la finale, les trois candidats restants doivent tenir en équilibre sur un poteau le plus longtemps possible. Le dernier participant à tenir debout remporte l’épreuve.

Pour le moment, le record de durée est attribué à Amel, une candidate qui avait participé à la saison 2. La jeune femme a réussi l’exploit de tenir en équilibre pendant 5 heures et dix-sept minutes. Elle est suivie de près par Jade (saison 7 et le Retour des héros). La finaliste avait tenu quatre heures et trente minutes.

Pour rappel, de la saison 2 à la saison 6, les candidats avaient le droit de porter des chaussures durant l’épreuve. Depuis la saison 7, les demi-finalistes doivent être pieds nus.

André est le plus jeune vainqueur de l’histoire de « Koh-Lanta »

Crédit Photo : TF1

André Deleplace a remporté la 18ème édition de Koh-Lanta à l’âge de dix-neuf ans. Le benjamin de l’émission a raflé la victoire à Tiffany Gounin.

Lors du dépouillement final, le jeune avait remporté la plupart des votes du Jury, ainsi qu’un chèque de 100 000 euros. Il est à ce jour le plus gagnant de l’émission.

Clémence Castel remporte la deuxième marche du podium. L’Ariégeoise a gagné, en 2005, la finale de « Koh-Lanta : Pacifique » à tout juste vingt ans. 

« Koh-Lanta » : des audiences plus que satisfaisantes  

Lors de sa diffusion, l’émission phare de TF1 réunit en moyenne près de 6 millions de téléspectateurs chaque semaine.

En 2007, «Koh-Lanta: Palawan» a pulvérisé tous les records. La septième saison du jeu d’aventure a regroupé environ 8,127 millions de fans. La finale a été regardée par 9 408 880 de personnes. Un record.

L’année dernière, l’édition spéciale «Koh-Lanta: l’île des héros» a attiré pendant le premier confinement près de 6, 6 millions de téléspectateurs.

Plus d'articles
À lire aussi