Pour « Borat 2 », Sacha Baron Cohen piège l'avocat de Trump et le filme la main dans le pantalon en compagnie d'une jeune femme

Les années passent et Sacha Baron Cohen ne semble pas perdre son humour ni sa personnalité unique. À l’occasion du tournage de « Borat 2 », une sorte de documentaire où il piège célébrités et anonymes en incarnant un journaliste sans limite, l’acteur britannique aurait fait une nouvelle victime : Rudy Giuliani, ex-Maire de New York et avocat de Donald Trump.

Crédit : ABC

Publicité

Si le projet global autour de ce nouveau film signé Sacha Baron Cohen n’a pas encore été dévoilé, plusieurs séquences qui apparaissent dans le long-métrage « Borat 2 » (dont le nom anglo-saxon est « Borat Subsequent Moviefilm: Delivery of Prodigious Bribe to American Regime for Make Benefit Once Glorious Nation of Kazakhstan ») sont déjà en train de faire couler beaucoup d’encre.

Il faut dire que le sens de l’humour acéré et le culot de l’acteur peuvent mener à des situations particulièrement cocasses. Et selon plusieurs sources, la mésaventure qu’aurait subie le proche du président américain pourrait fortement nuire à son image. En effet, cet été, lors de la captation d’une fausse interview réalisée dans une chambre d’hôtel en compagnie d’une jeune femme très entreprenante, Rudy Giuliani aurait été filmé en mauvaise posture et notamment avec la main dans le pantalon.

Crédit : Sky News Australia

Une scène polémique qui sera dans le film

Face à la rumeur grandissante, le principal intéressé, âgé de 76 ans, a nié les différentes accusations et démenti avoir eu une attitude inadéquate envers qui que ce soit pendant l’entrevue. Via son compte Twitter, il a déclaré : « Je remettais ma chemise dans mon pantalon après avoir retiré le matériel d’enregistrement. À aucun moment avant, pendant ou après l’interview je n’ai eu un comportement déplacé. Si Sacha Baron Cohen sous-entend le contraire, il ment éhontément ».

À noter qu’au mois de juillet, il avait déjà évoqué cette affaire en confirmant aux médias avoir été victime d’une fausse interview. Quelques jours auparavant, il avait également confié aux journalistes du New York Post qu’il pensait être interrogé sur la gestion de la pandémie par le gouvernement de Donald Trump, précisant dans ces mêmes colonnes qu’il n’avait pas immédiatement reconnu Sacha Baron Cohen. Rudy Giuliani a ajouté : « J’ai pensé à tous les gens qu’il avait bernés avant moi et j’ai été fier de moi parce qu’il ne m’a pas eu. » L’avenir nous dira sans doute s’il dit vrai.

Pour ce deuxième opus de Borat, l’humoriste britannique engagé a souhaité s’attaquer aux Républicains et l’avocat n’a pas été le seul ciblé. Récemment, il a expliqué dans le magazine Time avoir même craint pour sa vie lors de son passage dans un rassemblement favorable au port des armes à feu dans l’Etat de Washington.

Visiblement, les partisans de Donald Trump présents ce jour-là, alors qu’il tournait pour « Borat 2 », n’ont pas vraiment apprécié les questions et le comportement de Sacha Baron Cohen. Comme à son habitude, l’acteur sait créer l’événement à chaque sortie de ces nouveaux projets. Avec ce dernier rebondissement, le film, qui sortira demain (le 23 octobre 2020) sur Amazon Prime, est forcément très attendu.

Crédit : GIO_LE / Shutterstock

Crédit : Matt Smith Photographer / Shutterstock

Qui va le regarder ?

Source : Bloomberg
Plus d'articles