Procès de Johnny Depp : Amber Heard affirme avoir eu peur qu'il ne la tue

22partages

Amber Heard, l’ex-femme de Johnny Depp, a apporté des précisions dans le procès que l’acteur a engagé contre le journal « The Sun ». Selon elle, il l’aurait menacé de mort à plusieurs reprises.

En 2018, le journal londonien « The Sun » a accusé Johnny Depp d’être un mari violent, notamment envers son ex-femme, Amber Heard. Face à ces critiques, l’acteur a décidé d’engager un procès contre le journal pour diffamation.

Publicité

Ce lundi 20 juillet, la jeune femme a livré de nouvelles précisions contre son ex-mari.

Amber Heard aurait été menacée de mort

Pour se défendre lors du procès, « The Sun » a pris comme témoin Amber Heard. Avec sa participation, le journal a recensé 14 incidents où Johnny Depp se serait montré violent.

Crédit photo : Tinseltown / Shutterstock

« J’avais peur qu’il me tue, que ce soit intentionnellement ou en perdant le contrôle. Il a explicitement menacé de me tuer de nombreuses fois, en particulier à la fin de notre relation. Il est très bon pour manipuler les gens », a affirmé la jeune femme.

Johnny Depp conteste les accusations

Amber Heard a par la suite ajouté que Johnny Depp attribuait ses actes violents à ce qu’il appelait « le monstre », soit une autre personne ou une personnalité extérieure à lui. Elle a également affirmé que l’entourage de l’acteur lui avait demandé de rester avec lui malgré ses crises, et qu’elle avait accepté afin de l’aider à sortir de l’alcool et de la drogue.

Johnny Depp, quant à lui, conteste toutes les accusations d’Amber Heard et affirme que c’était elle qui était violente à son égard.

Source : Le Parisien
Plus d'articles