Vivre comme une princesse Disney ça a un prix... Découvrez combien coûteraient les plus célèbres châteaux des dessins animés dans vraie vie !

Par
299
Partages
inscription newsletter

Newsletter

partager sur twitter

Partager sur Twitter

Avouez-le, votre rêve de gosse était de vivre dans la maison de votre personnage Disney préféré. Parce que les princesses Disney, elles voient les choses en grand. Sauf que, ce que Disney ne nous dit pas, c’est le prix de ces édifices de luxe.

Bah oui, il y a bien quelqu’un qui les a achetés ces beaux châteaux enchantés au milieu de forêts pleines d’animaux mignons et gentils. Une agence immobilière britannique, House Network, a tenté de répondre à ces questions. Elle s’est penchée sur cinq maisons et châteaux dans lesquels vivent les plus célèbres princesses des dessins animés Disney et a estimé leur prix si ces habitats étaient en vente dans la vraie vie.

En fonction des informations que les films laissent paraître sur les châteaux des princesses, l’agence a donc réussi à estimer la valeur des biens par rapport à la superficie supposée, au lieu et en se rapportant à l’immobilier britannique actuel, à Londres mais aussi dans la campagne anglaise, selon chaque princesse.
            
1. Le château du Prince Eric : « La Petite Sirène »
@DISNEY
D’après ce que l’on sait de ce château, il contient une salle de bal et une salle à manger immense comptés parmi les dix pièces de l’habitat. Au troisième étage, il y a des chambres avec cheminées et balcons.
@DISNEY
@DISNEY

Prix : 5 millions d’euros.
L’estimation s’est faite également en fonction du cadre de vie, le château du Prince Eric se trouvant au bord de la mer, et en fonction des prix des maisons sur la côte britannique.

2. Le château de Cendrillon.
@DISNEY
Le château du roi où Cendrillon et son prince s’installent après leur mariage contient une salle de trône et fait 4700 m². Forcément, cela fait monter le prix. Sans compter les 27 tours de ce château typiquement néo-gothique.
@DISNEY

Prix : 106 millions d’euros.
L’agence immobilière en a déduit la valeur en se fixant sur les prix de la capitale britannique : Londres.

3. La maison des sept nains dans « Blanche Neige et les sept nains ».
@DISNEY
C’est probablement la moins chère parmi les estimations de House Network avec ses deux chambres. La maison en plein milieu de la forêt des sept nains, où Blanche-Neige vit un temps, a un sol en planché avec une cuisine ornée de sculptures en bois. Comme le dit l’agence immobilière britannique : « elle est parfaite pour les amoureux de la nature souhaitant s’isoler au calme. »
@DISNEY

Prix : 317 000 euros.
Pour définir ce prix de mise en vente, House Network s’est basé sur les valeurs immobilières des biens à deux chambres du comté de Devon, en Angleterre.

4. Le château de la Bête dans « La Belle et la Bête ».
@DISNEY
Avec son immense bibliothèque, ses nombreuses pièces, et ses jardins privés, le château de la Bête et ses 36 hectares se vendraient forcément à un prix élevé, par rapport à la petite maison des sept nains de Blanche-Neige. Sans compter le personnel qui assure l’entretien de la maison et divers autres services.
@DISNEY

Prix : 19 millions d’euros.
Ce serait le prix du château de la Bête d’après l’agence si on se réfère aux châteaux situés en pleine campagne anglaise, sachant qu’en plus celui-ci se trouve en haut d’une montagne… Que du luxe !

5. Le palais du sultan, le père de Jasmine dans « Aladdin ».
@DISNEY
 
Avec une vue imprenable sur toute la ville, un intérieur très spacieux et 9,3 hectares, vivre dans le palais du sultan relève du luxe. Quant aux murs, très hauts, ils permettent d’avoir un maximum d’intimité.
@DISNEY

Prix : 2,22 milliards d’euros,
soit le château le plus cher de la sélection. L’agence s’est basée sur les prix immobiliers du centre de Londres.
@DISNEY

Quel château de princesse vous tente le plus ? Il reste à savoir ce que vaudrait le château de la Belle au Bois dormant et celui des parents de Raiponce, ou même le donjon dans lequel cette dernière a vécu pendant des années sans en sortir.
La police escorte un lycéen en retard à son épreuve du bac
Commentaires