Des activistes se collent au sol d'un showroom Porsche, les organisateurs s'en vont en les laissant sans lumière ni chauffage

Bouton whatsapp

De nos jours, il n’est pas rare que des militants écologistes organisent des actions coup de poing particulièrement médiatisées. Cette fois-ci, c’est en Allemagne qu’ils ont fait parler d’eux une fois de plus.

Crédit : Scientist Rebellion / Twitter

En effet, neuf manifestants écologistes appartenant au groupe Scientist Rebellion ont pénétré dans l'Autostadt, un musée et une salle d'exposition automobile situés en face de l'usine principale de Volkswagen à Wolfsburg, et se sont collés au sol du pavillon Porsche (la marque de luxe appartient à Volkswagen). Cette scène pour le moins surréaliste s’est déroulée mercredi dernier. L’objectif des militants était de faire pression sur le ministre pour décarboniser l'industrie du transport, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Et pour cause, seulement quelques heures après le début de leur intervention, les écologistes, laissés dans le noir et sans chauffage, ont commencé à se plaindre qu'ils n'avaient pas de nourriture et que le personnel avait refusé de leur apporter des bassines pour faire leurs besoins. Gianluca Grimalda, leader des militants présents ce jour-là, qui avait déclaré être en grève de la faim, a rapidement remarqué que sa main, qu'il avait recouverte de superglue et collée au sol, était enflée et a déclaré que les médecins l'avaient averti qu'il risquait de faire des caillots sanguins. Après seulement une journée de protestation, il a accepté de partir pour recevoir un traitement médical et a été arrêté.

Le collectif Scientist Rebellion rassemble des scientifiques « désireux de dire la vérité sur la crise climatique et d'agir en conséquence ». Ils appellent Volkswagen, l'un des plus grands constructeurs automobiles du pays, à intensifier sa lutte contre la pollution pour protéger l’environnement. Des photos de la manifestation ont été partagées en ligne et montrent six des manifestants collés au sol devant trois voitures Porsche. Ces derniers ont également collé de fausses pages de journaux traitant du réchauffement climatique sur des véhicules à l'intérieur de la salle d'exposition. Finalement, l’intervention des écologistes aura duré à peine plus de 20 heures.

Une opération communication

Dans plusieurs médias locaux et internationaux, des photos prises sur place ont montré des dizaines de policiers anti-émeute à l'intérieur du pavillon, et une vidéo a ensuite été partagée sur les réseaux sociaux dans laquelle on voit des personnes des personnes arrêtées à l'extérieur. Pour rappel, ce n’est pas la première fois que des militants écologistes sèment la pagaille comme cela. Les manifestants pour le climat ont déjà fait parler d’eux dans toute l'Europe pour demander aux gouvernements d'agir pour lutter contre le réchauffement climatique.

Crédit : Scientist Rebellion / Twitter

Crédit : Scientist Rebellion / Twitter

Crédit : Scientist Rebellion / Twitter

Crédit : Scientist Rebellion / Twitter

Crédit : Scientist Rebellion / Twitter

Qu’en pensez-vous ?

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter