France : d'ici six mois, l'utilisation de pesticides sera interdite dans toutes les zones Natura 2000

C’est officiel : le Conseil d’État a déclaré que l’utilisation de pesticides sera désormais interdite dans toutes les zones Natura 2000 de France. Une mesure importante pour protéger la biodiversité.

Lundi 15 novembre, le Conseil d’État français a imposé une directive européenne déclarant que les pesticides seront interdits dans les zones Natura 2000 en France. Au total, 1 780 sites français sont classés Natura 2000, ce qui équivaut à 1 million d’hectares de zones agricoles.

Crédit photo : Fotokostic / Shutterstock

C’est notamment le cas à Pézenas, dans l’Hérault, où des chauves-souris vivent au milieu des vignes. Le site des Costières de Nîmes est également classé Natura 2000, ainsi qu’une zone de la côte de Beaune, en Bourgogne, connue pour son activité viticole.

Protéger la biodiversité

Les zones classées Natura 2000 sont des lieux naturels ou semi-naturels qui possèdent une faune et une flore exceptionnelles. Ces sites sont précieux puisqu’ils préservent la biodiversité. Le réseau Natura 2000, qui existe depuis bientôt 30 ans, vise à protéger les espèces animales, végétales, terrestres et aquatiques en sauvegardant leurs milieux de vie naturels.

« C’est simple : les oiseaux et les chauves-souris mangent des insectes, et ceux-ci sont tués par les pesticides. Et lorsqu’ils se nourrissent de graines, ce sont les pesticides qui brûlent les herbes en bord de champ qui posent problème », a déclaré Olivier Gourbinot, juriste à France Nature Environnement.

L'étang de Thau est une zone classée Natura 2000. Crédit photo : Christian Ferrer

Les pesticides sont des produits chimiques et toxiques qui sont mauvais pour l’environnement et qui représentent un véritable danger pour les êtres vivants.

Les pesticides interdits dans six mois

L’objectif de la directive européenne imposée par le Conseil d’État est, à terme, d’interdire totalement l’usage des pesticides dans les zones Natura 2000. Selon la directive, la France doit « prendre les mesures réglementaires d’application […] dans un délai de six mois à compter de la notification de la présente décision ».

En l’espace de six mois, les autorités devront prendre les mesures nécessaires pour encadrer, et au mieux interdire, l’usage des pesticides sur les sites protégés.

Crédit photo : David Moreno Hernandez / Shutterstock

Cette décision est une vraie victoire pour l’association France Nature Environnement, qui lutte depuis des années contre l’utilisation des pesticides dans les zones Natura 2000.

« En France, seulement 20% des écosystèmes et 28% des espèces justifiant la désignation de sites Natura 2000 sont considérés en bon état de conservation. Cette décision vise à mettre un terme à plus de 10 ans d’inaction coupable des gouvernements successifs trop à l’écoute des lobbies de l’agriculture chimique ou des syndicats majoritaires », a déclaré Antoine Gatet, vice-président de France Nature Environnement.

Source : Reporterre