Hawaï interdit définitivement la pêche aux requins pour préserver l'équilibre des écosystèmes marins

922partages
Bouton whatsapp

Depuis le 1er janvier 2022, la pêche aux requins est désormais interdite à Hawaï. Cette mesure a pour but de protéger les requins, un animal important dans la culture hawaïenne, et de rétablir l’équilibre des écosystèmes marins.

Crédit photo : Silvae / Shutterstock

À voir aussi

Suite à un projet de loi validé en 2021, il est dorénavant interdit de pêcher des requins à Hawaï. Depuis le 1er janvier 2022, la capture, l’enchevêtrement et le meurtre d’un requin sont punissables par la loi. Les pêcheurs pourront recevoir une amende de 500 à 10 000 dollars par requin blessé. Cette interdiction concerne toutes les espèces de requins.

Si un pêcheur capture un requin accidentellement, il doit l’amener à bord et couper la ligne aussi près de sa bouche que possible, tout en veillant à ne pas blesser l’animal.

Les requins protégés à Hawaï

Hawaï est le premier État américain à prendre cette décision. Grâce à cette mesure, les requins vont faire partie des espèces protégées. En effet, cette espèce est essentielle pour garantir l’équilibre des écosystèmes marins.

Les requins sont des « espèces clés » car s’ils disparaissaient, l’équilibre entre les proies et les prédateurs serait totalement bouleversé et on pourrait voir des espèces nuisibles, aujourd’hui chassées par les requins, se développer. Cela entraînerait un épuisement des ressources naturelles et menacerait la biodiversité marine.

« Notre département est bien conscient de l’importance des requins pour maintenir des écosystèmes marins sains. Nous reconnaissons leur importance pour les pratiques culturelles et les croyances hawaïennes indigènes », a déclaré Brian Neilson, administrateur de la Division des ressources aquatiques.

Crédit photo : Silvae / Shutterstock

Les requins importants dans la culture hawaïenne

En plus de protéger les océans, cette décision a pour but de respecter la culture hawaïenne. Selon la tradition, les requins sont des espèces protégées et honorées appelées « aumakua », qui renvoient à des divinités familiales ancestrales. À Hawaï, les « kahu mano » sont les gardiens des requins. Lors d'un décès, les familles hawaïennes peuvent faire appel à un « kahu mano » pour qu'il puisse trouver le requin dans lequel l'âme du défunt s'est réincarnée. Une fois que l'animal était trouvé, il devenait un membre et un protecteur de la famille.

Si les requins ne pourront plus être chassés, quelques exceptions pourraient avoir lieu concernant la sécurité de la population. Pour le moment, les autorités n’ont pas pris de décision concernant la situation où un homme serait en danger face à un requin.

Source : IFL Science
Bouton whatsapp