On a frôlé la catastrophe dans la forêt de Brocéliande, sauvée in extremis d'un incendie provoqué par un particulier

564partages
Bouton whatsapp

Le pire a été évité lundi 18 juillet non loin de la forêt de Brocéliande. Un particulier a allumé un feu qui a provoqué un début d’incendie à Paimpont. Les pompiers ont rapidement été dépêchés sur place parvenant à éviter la catastrophe.

Crédit : jessicahyde/ iStock

En début d’après-midi ce lundi, un départ de feu a sérieusement inquiété au point de mobiliser un nombre important de sapeurs-pompiers. Le feu s’est déclaré à Paimpont, en Ille-et-Vilaine, à proximité de la célèbre forêt de Brocéliande.

Les soldats du feu craignaient en effet que le feu se propage jusqu’à créer un gros incendie. Avant d'être fixé à l’entrée de la station biologique de Paimpont, le feu avait déjà brûlé cinq à sept hectares.

Des scientifiques de l’Université Rennes 1 étaient une vingtaine à travailler ce jour-là dans le centre de recherche, alors que la Bretagne suffoquait sous des températures atteignant les 40°C. Des singes et des chevaux étaient aussi présents sur le site. Cependant, seuls les scientifiques ont été évacués par précaution.

Un particulier inconscient à l’origine du départ d’incendie

Les pompiers venus d’Ille-et-Vilaine et du Morbihan sont finalement parvenus à stopper la propagation du feu dans la journée. Ils ont été prévenus par un retraité de 67 ans à l’origine du départ de feu. L’homme était en train de brûler des déchets verts dans son jardin (une pratique interdite) tandis que le vent chaud emmenait les braises au loin, provoquant un départ de feu.

Choqué par son acte inconscient, l’homme « a été pris en charge par les secours et hospitalisé », raconte une source de la gendarmerie. Le parquet de Rennes ajoute qu'« une procédure a été ouverte pour destruction involontaire par incendie ».

Le forêt de Brocéliande a ainsi échappé au pire.

Source : 20 Minutes
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter