102 ans et encore en mer, cette mamie pêcheuse n'envisage toujours pas la retraite malgré son âge avancé

Bouton whatsapp

Portrait d’une mamie pas comme les autres, qui continue d’exercer son métier malgré son âge (très) avancé.

Après des années de labeur, le temps est au soulagement quand vient enfin l’heure de la retraite et nombreux sont ceux qui attendent avec impatience la fin de leur vie active pour pouvoir profiter de leurs vieux jours.

Tous ? Non car d’irréductibles travailleurs, passionnés par leur métier ou simplement effrayés à l’idée de ne plus rien faire du jour au lendemain, continuent d’exercer leur profession, repoussant sans cesse le jour de la retraite.

C’est notamment le cas de Virginia « Ginny » Oliver, une pêcheuse de homards américaine qui travaille toujours sur un bateau alors qu’elle est âgée de… 102 ans.

Surnommée affectueusement « Lobster Lady » (« Madame Homard ») par ses voisins, cette mamie centenaire ne veut pas entendre parler de retraite et fait la fierté de Rockland, une petite ville côtière du Maine, sur la côte nord-est des États-Unis.

Crédit photo : You tube / News Center Maine / Capture d’écran

À 102 ans, elle pêche toujours le homard et ne veut surtout pas entendre parler de la retraite

Née en 1920 dans cette même commune d’à peine 7 000 âmes, « Ginny » pêche ainsi le homard sur les bateaux depuis 94 ans.

Elle a commencé aux côtés de son papa et de son grand frère alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Depuis, le virus de la mer et de la pêche ne l’a jamais quittée, tout comme son amour pour sa ville natale.

Bien qu’elle n’habite plus dans la maison familiale où elle fit ses premiers pas, elle n’est pourtant jamais partie de Rockland et continue de vivre dans la belle demeure achetée plus tard avec son défunt mari et dans laquelle ses enfants et petits-enfants lui rendent visite régulièrement. Elle y possède également un bateau de pêche qui porte son nom et avec lequel elle continue de naviguer pour attraper du homard.

Crédit photo : You tube / News Center Maine / Capture d’écran

Crédit photo : You tube / News Center Maine / Capture d’écran

Depuis quelque temps, Max, l’un de ses fils âgés de 76 ans, a emménagé chez elle pour pouvoir l’aider au quotidien et l'accompagner à la pêche. Mais n’allez surtout pas lui demander de lever le pied.

Pas question en effet pour « Ginny » de se reposer malgré son âge avancé. Et lorsqu’on lui demande si elle compte prendre sa retraite un jour, la mamie centenaire répond qu’elle arrêtera seulement de travailler quand la mort aura pointé le bout de son nez.

Autrement dit, le plus tard possible.

Source : Shareably
Bouton whatsapp