À 75 ans, elle donne naissance à une petite fille et bat un record mondial

En Inde, un femme âgée de 75 ans a réussi à donner naissance à une petite fille, conçue par fécondation in vitro (FIV). Un exploit record car il s’agit de la grossesse la plus tardive du monde !

Elle avait attendu ça toute sa vie, sans jamais y parvenir. Mais à 75 ans, Prabha Devi est une femme comblée car elle a enfin pu donner naissance à une petite fille, dans un hôpital privé de Rajasthan, en Inde.

Crédit photo : iStock

Après des années d’échecs à essayer de tomber enceinte naturellement, elle et son mari, âgé de 80 ans, déjà parents d’un enfant adopté, ont décidé d’avoir recours à la fécondation in vitro pour réaliser leur rêve.

Cette prouesse, si compliquée fut-elle sur le plan médical, permet à Prabha Devi d’établir le record mondial de la grossesse la plus tardive.

Née prématurée, elle ne pesait que 680 grammes

Cependant, donner naissance s’est révélé être une épreuve délicate pour la femme, qui s’est présentée à l’hôpital cinq jours avant l’accouchement, alors qu’elle n’était qu’à six mois de grossesse :

“Nous lui avons fait une échographie (...) Elle était malade, et considérant son âge et les complications rencontrées, on ne voulait pas prendre le risque de mettre en danger ni la mère, ni son enfant. Donc nous avons décidé de donner naissance au bébé via une césarienne (...).”, détaille son gynécologue, le docteur Abhilasha Kinker, auprès du journal The Sun.

Crédit photo : iStock

Une césarienne salvatrice pour la mère et le bébé : “Si on n’avait pas déclenché cet accouchement, elle aurait pu mourir en couche” , précise-t-il.

La fillette est donc une prématurée, née au bout de 30 semaines et qui pesait à peine 680 grammes. Après quelques jours placée sous couveuse, elle est désormais dans un état stable mais doit tout de même atteindre les 3,3 kilos avant de pouvoir sortir de l’hôpital.

Source : The Sun
VOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef