Angleterre : après une soirée arrosée, elle commande un Uber à 5 000 euros pour « aller aider les Ukrainiens »

Bouton whatsapp

Après une soirée bien arrosée, Leoni Filde, une Britannique de 34 ans, a commandé un Uber pour se rendre de Salford, dans le nord-ouest de l’Angleterre, en Ukraine. Sa volonté ? Aider le peuple ukrainien. Mais la course, d’une valeur de plus de 5 000 euros, a finalement été annulée faute de fonds sur son compte en banque.

Crédit : Kennedy News and Media

À voir aussi

La propriétaire de l'entreprise de toilettage pour chiens, originaire de Worsley, à Salford, a déclaré qu'elle avait déjà descendu « quelques doubles gins, des shots de Sambuca ainsi qu’une bouteille de Prosecco » lorsqu'elle a décidé de faire le voyage de 2 700 kilomètres e Uber pour venir en aide à la cause ukrainienne. Leoni Fildes, mère de deux enfants, a été réveillée le lendemain matin par son banquier, pensant que sa carte avait été utilisée frauduleusement. La banque aurait affirmé qu’Uber débité le paiement à neuf reprises.

Cette histoire pour le moins rocambolesque s’est déroulée samedi dernier alors que la jeune femme était sortie fêter l'anniversaire d'un ami à Swinton. Rapidement, la conversation a porté sur l'invasion russe en Ukraine. Leoni Fildes a déclaré qu'elle s'était impliquée dans la discussion politique lorsqu'on lui a demandé si son petit ami, qui est militaire, pourrait être obligé de se battre si le Royaume-Uni intervenait dans le conflit. « Nous avons abordé le sujet de la guerre en Ukraine. Mon petit ami est militaire et nous discutions de la question de savoir s'il devait y aller. J'ai dit 's'il y va, j'y vais avec lui’» a-t-elle confié.

Leoni Fildes a déclaré qu'elle a ensuite essayé de commander l'Uber, dont le coût était estimé à environ 5 300 euros, mais qu'on lui a dit qu'elle n'avait pas assez de fonds sur l'application. Pour information, un UberX ordinaire au départ de Swinton lui aurait coûté entre 2 900 et 3900 euros, mais en optant pour un UberXL, qui donne accès à un véhicule plus grand et donc un plus grand confort, le coût aurait été compris entre 4 200 et 5 500 euros. Dans la foulée, elle a partagé sa joie de ne pas avoir assez d'argent sur son compte et s'est interrogée sur ce qui aurait pu se passer si elle s'était réellement lancée dans ce périple.

Crédit : Uber

Crédit : Uber

Une soirée arrosée et une commande de Uber qui tourne mal

Elle a raconté qu'elle n'avait que des flashbacks de son erreur lorsque sa banque l'a appelée le lendemain matin. Comprenant qu’elle était seule responsable de cette tentative de retrait très important sur son compte, elle a déclaré auprès de son banquier : « je pense que c'était moi, désolée. » Et elle d’ajouter : « maintenant, je me souviens que lorsque nous avons cherché, nous avons dit 'oh, nous allons prendre le modèle confort’, et évidemment c’est plus cher. »

Contactée par un journaliste du Manchester Evening News, l’entreprise de transport a réagi via l’un de ses porte-paroles : « nous pouvons confirmer qu'aucune demande de voyage n'a été effectuée avec succès dans ce cas. Nous examinons cette affaire de plus près pour comprendre ce qui s'est passé. »

Crédit : Kennedy News and Media

Incroyable, n’est-ce pas ?

Bouton whatsapp