Ce Français veut devenir le premier homme à gravir 20 cols de montagne en... courant à reculons

Bouton whatsapp

Gravir des cols en « moonwalk », ça paraît fou n’est-ce pas ? C’est pourtant le pari insensé que va tenter un coureur sétois.

Ne lui dites surtout pas de faire machine arrière !

À voir aussi

À bientôt 60 ans, Louis Bérenguer a pour objectif de gravir les vingt cols les plus mythiques du pays avant 2023 en courant… à reculons. C’est ce que l’on appelle du rétro running et bien que cela puisse faire sourire, il s’agit d’une discipline sérieuse et surtout très difficile.

Originaire de Sète (Hérault), le sexagénaire en a déjà grimpé 17 ! Sa dernière performance en date, il l’a réussie avec brio pas plus tard que le 14 juin.

Ce jour-là, Louis Bérenguer a en effet gravi les 15 km du col de la Bonette, dans les Alpes, en 2h22 minutes et 43 secondes, soit une moyenne impressionnante de 6,31 km/h.

Il grimpe les plus célèbres cols de France en courant à reculons

Adepte de la course à pied depuis 1992, ce sportif invétéré a commencé le rétro running au début des années 2000. Grâce à une hygiène de vie parfaite - ni tabac ni alcool -, il a déjà couru plusieurs marathons et s’est même essayé au très exigeant 100 km.

Pour rester en forme et être capable de tenir son pari, il s’entraîne régulièrement mais jamais à reculons, comme il l’a confié au quotidien Ouest France. En réalité, il ne pratique le rétro running que le jour J en suivant les lignes blanches tracées sur la route.

À chacune de ses tentatives, Louis est accompagné de sa compagne et d’une voiture-balai pour parer à toute éventualité.

À l’aube de ses 60 ans, le Sétois est plus que jamais prêt pour devenir le premier homme à monter 20 cols à reculons. Il faut dire que les records improbables, ça le connaît !

Ainsi, en 2003, il a participé à l’émission « L’été de tous les records », au cours de laquelle il s’est distingué en enfilant 23 fois un… slip en seulement une minute. Pour la petite histoire, il a également participé à Ninja Warrior sur TF1.

Autant de passages télévisés qui lui ont assuré une petite notoriété au fil des ans, au point d’être surnommé « Lulu de tous les records ».

Après avoir franchi son 17e col à reculons la semaine dernière, Louis va toutefois devoir marquer une pause dans son projet, afin de reprendre son activité saisonnière de vendeur de boissons fraîches et de friandises, à Sète.

Mais promis, dès la mi-octobre, il reprendra sa marche en arrière avec toujours ce record des 20 cols dans un coin de sa tête !

Bouton whatsapp