Déclarée morte dans une maison de retraite, une femme de 74 ans se réveille... au funérarium

Bouton whatsapp

Récemment, une scène tout droit sortie d’un film d’horreur s’est produite aux États-Unis : une septuagénaire, déclarée morte dans une unité de soins palliatifs, a été retrouvée en train de respirer au funérarium.

Ce lundi 3 juin, une Américaine de 74 ans hospitalisée en soins palliatifs a été déclarée morte. Jusque-là rien d’anormal. Le hic ? Elle a été découverte en vie par les employés du funérarium, deux heures plus tard.

Comme le précise le média ABC, la septuagénaire a été déclaré morte à 9 heures 44 par le personnel de la maison de retraite où elle résidait. Face à cette situation, la défunte a été transportée au funérarium Butherus-Maser & Love à Lincoln, une ville située dans le Nebraska.

Alors qu’il s’apprêtait à commencer la toilette mortuaire, un employé des pompes funèbres a remarqué que la vieille dame respirait. Une fois le choc passé, il s’est empressée de composer le 911, le numéro d'appel d'urgence nord-américain.

Crédit Photo : iStock

«Il s’agit d’un cas très inhabituel»

En attendant l’arrivée des secours, le personnel du funérarium a pratiqué un massage cardiaque sur la femme. Cette dernière a été transportée dans un hôpital local, où elle est toujours en vie, selon l’adjoint principal du comté de Lancaster, Ben Houchin.

Crédit Photo : Lancaster County Sheriff's Office

«Il s’agit d’un cas très inhabituel. Je fais ce métier depuis 31 ans et rien de tel n’est arrivé jusqu’ici», a déclaré le policier lors d’une conférence de presse. À noter que le bureau du shérif a ouvert une enquête. À noter que les inspecteurs ont exclu la piste criminelle.

«À ce stade, nous n’avons pas été en mesure de trouver une quelconque intention criminelle de la part de la maison de retraite, mais l’enquête se poursuit», a indiqué Ben Houchin.

Avant d’ajouter : «Je suis sûr que la maison de retraite et tous les autres acteurs vont examiner ce qui s’est passé, et je suis sûr qu’ils vont voir si de nouveaux protocoles doivent être mis en place et s’ils ont tous été respectés».

Source : ABC News

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.