Le télescope James Webb a capturé les photos les plus précises jamais faites de l'univers

903partages
Bouton whatsapp

Le télescope spatial James Webb de la NASA a dévoilé sa toute première collection d'images couleur haute résolution capturant une quantité exceptionnelle de détails de l'univers. Et pour cause, ce nouvel instrument de pointe est capable de voir plus profondément dans le cosmos que tout autre appareil auparavant.

Crédit : NASA / ESA

À voir aussi

Mis en service en décembre dernier, James Webb est le télescope le plus grand et le plus puissant au monde. Il peut observer des corps cosmiques tels que les atmosphères d'exoplanètes, ou celles situées en dehors de notre système solaire, et certaines des premières galaxies apparues après le Big Bang, il y a 13,5 milliards d'années. Il est équipé d'une multitude d'outils qui permettent de visualiser les phénomènes galactiques et les corps célestes qui sont normalement invisibles à l'œil humain. Ce télescope est également capable de zoomer quatre fois que le télescope spatial Hubble, ce qui aide les scientifiques à mieux comprendre comment l'univers a évolué depuis.

Les préparatifs de la mission ont commencé dans les années 1990 et aujourd’hui, l’objectif principal du télescope de 6,7 tonnes est de documenter l'évolution des planètes et leur composition chimique. Cinq objets cosmiques sont ciblés en priorité : la planète gazeuse WASP-96 b, située à environ 1 150 années-lumière, la nébuleuse de l'anneau austral, la galaxie du quintette de Stephan, les amas de galaxies SMACS 0723 et la nébuleuse de la Carène, située à 7 600 années-lumière et contenant d'énormes étoiles naines comme le soleil.

Crédit : Adriana Manrique Gutierrez - NASA GSFC/CIL

Des photos jamais prises

Et vous allez voir que la toute première série d’images capturée est absolument bluffante de beauté. On peut notamment y voir les galaxies SMACS 0723 telles qu’elles apparaissaient il y a 4,6 milliards d'années. Mais ce n’est pas tout. Les photos montrent aussi la fascinante nébuleuse de l'anneau austral, composée de poussière et de gaz libérés par deux étoiles mourantes, ou encore le quintette de Stephen, un groupement visuel de galaxies situé dans la constellation de Pégase.

L'image la plus impressionnante de la première version des images est sans doute celle de la nébuleuse de la Carène, qui montre ce que la NASA appelle des « falaises cosmiques» , c'est-à-dire ce qui semble être des formes accidentées, semblables à des montagnes, qui correspondent en fait à une immense activité gazeuse. Les plus hauts pinacles de ce corps céleste ont une hauteur d'environ sept années-lumière.

Voici les plus belles d'entre elles :

Crédit : NASA / ESA

Crédit : NASA / ESA

Crédit : NASA / ESA

Crédit : NASA / ESA

Crédit : NASA / ESA

Source : TIME
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter