McDonald's dans la tourmente après la plainte d'une cliente qui a découvert un... lézard dans son burger

Bouton whatsapp

En février 2021, une femme trouvait un lézard dans son burger de chez McDonald’s. Depuis, cette habitante de Fosses, dans le Val-d’Oise, a décidé de porter plainte contre l’enseigne américaine.

Crédit : MichaelJay/ iStock

Il y a un peu plus d’un an, une femme de 38 ans faisait une découverte peu agréable dans son burger. Après avoir commandé un sandwich Big Tasty sur l’application Uber Eats de son amie le 12 février 2021 au MacDonald’s de Saint-Witz, dans le Val-d’Oise, la jeune femme découvrait un lézard sans vie.

Situé entre le steak et le pain du burger, le petit reptile était bien dissimulé sous la sauce. « J'ai senti qu'il y avait quelque chose de bizarre. Je l'ai ouvert et c'est là que j'ai découvert un lézard écrasé avec les boyaux qui sortaient. Il était bien badigeonné de sauce, le cuisinier l'a forcément vu », explique la Fossatussienne à nos confrères du Parisien.

Une comparution en justice fixée à 2023

Crédit : Zarajsky/ iStock

Après ce malheureux incident, la trentenaire décidait de se rendre sur place, en compagnie de son amie, pour obtenir des explications. Mais elle est tombée sur des employés peu coopératifs. « J'ai eu l'impression qu'ils n'étaient pas surpris du tout, le cuisinier était derrière et à aucun moment, il n'est venu nous voir. Le responsable n'était pas là », précise-t-elle.

Le McDonald’s de Saint-Witz a alors proposé à sa cliente une réduction de 10% pour sa prochaine commande, en guise d’excuses. Un employé a même demandé à la mère de famille de récupérer le burger au lézard, ce à quoi la cliente a refusé.

Ce n’est que plus tard qu’un responsable du fast-food a proposé à la cliente un arrangement avec leur assurance. Depuis, la jeune femme a engagé un avocat qui a lancé une citation directe pour que l’enseigne américaine comparaisse en justice pour mise en danger de la vie d’autrui.

Le restaurant rapide a diligenté une enquête interne qui « n’a mis en évidence aucune non-conformité ». L’audience est prévue en février 2023 au tribunal de Pontoise.

Source : Le Parisien
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.