Une passagère tente d'ouvrir la porte de l'avion en plein vol, à plus de 11 000 mètres d'altitude

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, une passagère d’une compagnie aérienne américaine a semé la panique en plein vol : elle a tenté d’ouvrir la porte de l’avion, affirmant que Jésus lui avait demandé de le faire.

Les passagers d’un vol effectué par la compagnie aérienne américaine «Southwest Airlines» ont vécu un véritable cauchemar ce samedi 26 novembre. La raison ? Une femme a tenté d’ouvrir la porte de l’avion en plein vol.

Crédit Photo : Istock

Une passagère tente d’ouvrir la porte de l’avion

Cet épisode digne d’un film catastrophe a commencé lorsque Elom Agbegninou, une femme âgée de 34 ans, s’est rendue à l’arrière de l’appareil avant de fixer la porte de sortie de secours, rapporte le Daily Mail.

Face à cette situation, un agent présent à bord lui a demandé de regagner son siège, mais la passagère a forcé le passage et a commencé à tirer sur la poignée de la porte, alors que l’avion se trouvait à 11 277 mètres d’altitude.

Crédit Photo : Istock

Alarmé, un passager a tenté de l’arrêter, mais la trentenaire l’a mordu à la cuisse pendant de longues secondes, détaille Click2Houston. Après avoir relâché sa victime, la femme a frappé sa tête contre le plancher, affirmant que «Jésus lui avait demandé de prendre l’avion pour l’Ohio et d’ouvrir la porte de secours».

Crédit Photo : Fox 26 Houston

Atterrissage d’urgence et plainte déposée

Sans surprise, l’avion - reliant Houston à Columbus - a été contraint d’effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Little Rock, dans l’Arkansas. Une plainte a été déposée devant le tribunal de district de l’Arkansas.

L’accusée s’est présentée ce mercredi 30 novembre à son procès, au cours duquel son avocat a exprimé des inquiétudes quant à la possibilité de poursuivre la procédure en raison de la santé mentale de sa cliente.

Crédit Photo : Fox 26 Houston

Selon un document judiciaire consulté par le média britannique, Elom Agbegninou a révélé qu’elle était très «anxieuse» au moment de son «épisode», et qu’elle n’aurait jamais «fait ces choses» en temps normal. Elle a depuis affirmé que c’était la première fois qu’elle prenait l’avion depuis longtemps et qu’elle voyageait sans son époux.

De son côté, la victime ayant été mordue a été hospitalisée. Elle souffre actuellement de stress post-traumatique dû à son agression.

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp