Phénomène insolite : en Bretagne, des centaines de poissons sont tombées du ciel

Bouton whatsapp

Vous pensiez avoir tout vu ? Eh bien c’était sans compter sur l’événement absolument incroyable mais vrai qui s’est produit la semaine dernière dans le Morbihan : des pluies de poisson !

Crédit : Ouest-France

À voir aussi

Non, vous ne rêvez pas. En effet, plusieurs habitants de Bretagne ont eu l’immense surprise de découvrir de nombreux poissons dans le jardin alors qu’ils ne résident pas forcément à proximité directe de l’océan. Le 3 février dernier, ce phénomène particulièrement rare a fait sensation et on peut aisément comprendre pourquoi. Par exemple, alors qu’une légère averse touchait Plœmeur, un habitant de la commune a cru halluciné quand il a réalisé que tout un banc de poissons était tombé dans son jardin.

Interrogé à la suite de cet épisode par nos confrères de la chaîne de télévision LCI, l’homme a fait part de son étonnement : « je me suis posé pas mal de questions. D'où est-ce qu'ils viennent, ces poissons-là? J'ai cherché et, entre-temps, un ami m'appelle et je lui dis: ‘c’est incroyable, j'ai des poissons devant chez moi.’ Il me dit: ‘j’ai vu ça sur Internet, il paraît qu'il y a des pluies de poissons parfois.’ » En tout cas, une chose est certaine, ce phénomène naturel existe bel et bien puisqu’il a déjà été observé dans plusieurs régions du monde.

Crédit : TF1

Pluies de poissons : un phénomène incroyable mais explicable

A priori, on sera tous d’accord pour dire que les poissons vivent dans l’océan et n’ont rien à faire dans les airs. Pourtant, il arrive leur habitat change de manière particulièrement rapide, c’est ce que l’on appelle les «pluies de poissons». Ces dernières sont provoquées par la formation de trombes marines et de tourbillons voire de tornades qui peuvent être suffisamment puissantes pour aspirer les petits poissons qui se trouvent proches de la surface à ce moment-là.

« Ceux-ci ont été en quelque sorte aspirés par les nuages lors d'une situation météo agitée en mer » explique Guillaume Woznica, expert en météorologie. À noter que dans certains cas, les poissons pris au piège dans les courants d’altitude et dans les nuages peuvent parcourir des centaines de kilomètres avant de tomber au sol.

Impressionnant, n’est-ce pas ?

Source : TF1
Bouton whatsapp