Polyamoureuse, elle vit avec 2 partenaires et élève ses 2 enfants avec eux

Bouton whatsapp

Une femme polyamoureuse a récemment raconté son quotidien et son témoignage a de quoi surprendre.

Le polyamour est un mode de vie dont on parle beaucoup sans réellement en connaître les contours.

À voir aussi

Mais les mieux placées pour en parler restent encore ceux qui le pratiquent et c’est justement le cas d’une certaine Jennifer Martin, dont le témoignage a récemment été publié par le site Insider.

Cette autrice américaine raconte en effet à quoi ressemble sa vie de femme polyamoureuse et son quotidien de maman, démontrant ainsi que les deux ne sont pas incompatibles.

Crédit photo : Jennifer Martin

Polyamoureuse et maman, elle raconte son quotidien et explique pourquoi ça marche

« J’ai deux enfants (…) J’ai aussi deux partenaires de vie. Il y a Daniel, mon conjoint légal et le père biologique et Ty, mon conjoint non officiel et co-parent. Mais nous ne sommes pas un couple à trois ; Daniel et Ty ne sortent pas ensemble et je change de lit entre les deux », confie ainsi Jennifer, qui réside à Richmond, en Virginie.

Ce choix du polyamour remonte à 2016 lorsque les deux époux ont opté pour un mariage « ouvert ».

« Nos enfants avaient 6 et 3 ans à l’époque. Nous avons choisi de rejoindre un groupe local de polyamoureux qui était adapté aux familles, et nous avons amené nos enfants à de nombreux événements pour les éduquer sur le sujet et rencontrer d’autres familles polyamoureuses, ce qui a contribué à normaliser les choses pour les enfants dès leur plus jeune âge », se souvient la jeune maman.

« Nous ne pensions pas vivre un jour avec un autre partenaire. Je craignais que ce soit irresponsable, par rapport à mes enfants, de m’attacher à d’autres partenaires qui ne resteraient peut-être pas », précise-t-elle.

« Mais cela a changé avec Ty, qui était célibataire lorsque nous nous sommes rencontrés. Nous avons commencé à sortir ensemble en 2018, et en 2020 – juste avant la pandémie de Codiv-19 – et nous avons emménagé tous les cinq dans une nouvelle maison. Nous nous sommes ensuite confinés ensemble pendant la pandémie, nous nous sommes liés d’une manière vraiment spéciale et avons passé beaucoup de temps ensemble. Très vite, mes enfants ont commencé à considérer Ty comme l’un de leurs parents », poursuit Jennifer.

Crédit photo : Jennifer Martin

Si ce mode de vie peut sembler compliqué au premier abord, Jennifer affirme que le fait d’« être parent en étant polyamoureux » est « un rêve devenu réalité ».

« Il y a toujours quelqu'un pour surveiller les enfants et nous sommes plusieurs pour faire les tâches ménagères, surtout depuis que mes enfants sont plus âgés. Nous avons chacun nos ‘spécialités’ (…) un autre avantage d’être plusieurs adultes sous un même toit, c’est d’avoir trois revenus », assure ainsi la mère de famille.

« Nous ne sommes pas un groupe fermé, cependant. Ty et moi avons tous deux des partenaires à distance et Daniel a une petite amie ici à Richmond qui ne vit pas avec nous. Comme nous sortons séparément, il y a toujours quelqu'un à la maison avec les enfants pour maintenir un sentiment de stabilité. », tient-elle tout de même à préciser.

Et de conclure : « Lorsque je sors avec quelqu'un - ce qui est rare - je suis toujours franche sur le fait que ma famille est ma priorité et que mon temps est limité ; et seuls les partenaires sérieux ont le droit de rencontrer nos enfants. Ce n'est pas toujours idéal ».

Source : Insider
Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter