Italie : un homme tente de se faire vacciner en portant un... faux bras en silicone

2 222partages
Bouton whatsapp

Un homme opposé à la vaccination a essayé d'obtenir un pass sanitaire en tentant de se faire vacciner sur…une prothèse de bras en silicone. Récit.

Pas de bras, pas de Moderna !

Le jeu de mots vous paraîtra peut-être osé mais qu’on se le dise, mieux vaut en rire.

Un anti-vax italien, qui souhaitait à tout prix obtenir un pass sanitaire, a tenté de se faire vacciner contre le Covid-19 sur un… faux bras en silicone.

Une scène rocambolesque qui s’est déroulée ce jeudi 2 décembre à Biella dans le Piémont, comme l’a raconté Alberto Cirio, président de cette région du nord de l’Italie.

Crédit photo : Gee363 / Shutterstock

Opposé au vaccin, il tente d'obtenir un pass sanitaire en se faisant vacciner sur une… prothèse de bras

L’homme s’est ainsi rendu dans un centre vaccinal avec la ferme intention de duper tout son monde, en portant une prothèse.

Celle-ci était certes très bien faite mais la couleur et surtout la sensation au toucher ont tout de suite mis la puce à l’oreille de l’infirmière chargée de lui administrer le vaccin.

Cette dernière lui a donc demandé d’ôter sa chemise, découvrant ainsi le stratagème.

Pris la main dans le sac, l’individu n’a pas cherché à nier ses intentions, allant même jusqu’à tenter le tout pour le tout en demandant à cette infirmière de faire comme si de rien n’était.

Chose qu’elle n’a bien évidemment pas faite, s’empressant d’alerter sa hiérarchie.

L’anecdote peut prêter à sourire mais le plaisantin risque gros et « répondra de ses actes devant la justice », a indiqué Alberto Cirio.

« Cette affaire friserait le ridicule si on ne parlait pas d’un geste d’une gravité énorme et inacceptable face au sacrifice que la pandémie fait payer à toute notre communauté en termes de vies humaines et de coûts sociaux et économiques », a par ailleurs ajouté le politicien.

Pour rappel, l’Italie, qui doit faire face à un rebond épidémique au même titre que ses voisins européens, va mettre en place dès le 6 décembre un « super pass sanitaire » - autorisant à se rendre au cinéma, au théâtre ou encore au restaurant - qui ne sera accordé uniquement qu’aux personnes vaccinées ou guéries du Covid.

Les personnes ne possédant qu’un pass sanitaire « traditionnel », qui peut être obtenu avec un simple test antigénique, ne pourront en revanche que se rendre essentiellement sur leur lieu de travail.

Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter