Un bébé est né avec le foetus de son frère jumeau... dans son testicule

Bouton whatsapp

Il y a quelques mois, un bébé est né avec un testicule anormalement plus gros que l’autre. Après divers examens, les médecins ont découvert qu’il renfermait le fœtus de son frère jumeau.

Selon une étude parue dans la revue Urologie publiée en août 2022, une femme âgée de 24 ans a accouché d’un petit garçon avec une particularité extrêmement rare.

À voir aussi

Quand il est né, le nourrisson a suivi un examen clinique pour contrôler son état de santé. Les médecins ont tout de suite remarqué que son testicule gauche était plus gros que le droit et qu’il renfermait une masse suspecte et importante.

Crédit photo : iStock

Pour comprendre ce qu’était cette masse, le petit garçon a passé plusieurs examens dont une échographie du scrotum et une radiographie du bassin. Avec stupeur, les médecins ont découvert que ce que le bébé renfermait dans son testicule n’était autre… qu’un foetus.

Le foetus de son jumeau dans son testicule

Le bébé était porteur de ce que l’on appelle un « foetus in foetu », un pathologie congénitale extrêmement rare. Dans le monde, on estime qu’une naissance sur 500 000 est touchée par cette anomalie. Quand des jumeaux se développent dans le ventre de leur mère, il arrive que l’un deux « absorbe » l’autre et que l’embryon grandisse dans le corps de l’autre jumeau. Il peut se loger dans différents endroits du corps comme la bouche, le crâne ou même le foie.

Crédit photo : iStock

Ce n’est pas la première fois que ce genre de cas se produit. En Inde, une femme a accouché un bébé né avec un foetus dans le ventre, en 2017. Il a immédiatement été retiré dès la naissance du bébé. Ce fut également le cas du bébé avec un fœtus dans le testicule. Âgé de seulement 5 jours, il a subi une opération pour se faire retirer le fœtus et a pu sortir de l’hôpital dès le lendemain.

Source : Parents
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter