Un cycliste suit les indications de Google Maps et passe la nuit accroché au bord d'une falaise 

Bouton whatsapp

C’est bien connu : les GPS ne sont pas toujours fiables, et ce n’est pas cet adolescent de 17 ans qui oserait dire le contraire. Ce dernier a en effet passé une nuit accroché à falaise après avoir suivi les indications de Google Maps.

Près de Grenoble, un adolescent a passé une nuit entière suspendu à une falaise, à 150 mètres du vide. Par miracle, il a été secouru au petit matin. Dès lors, une question est sur toutes les lèvres : comment s’est-il retrouvé dans cette situation ? La réponse se résume en deux mots : Google Maps.

À voir aussi

Crédit Photo : istock

Il se retrouve piégé sur une falaise

Cette histoire - qui fait froid dans le dos - a débuté dans la soirée du lundi 24 octobre lorsque Loïc, 17 ans, a enfourché son VTT pour rejoindre des amis au Plateau-des-Petites-Roches.

Pour s’y rendre, le jeune homme n’hésite à suivre les indications de Google Maps option vélo. Le hic ? L’application lui fait emprunter le sentier du Pal de Fer, un chemin de de randonnée pédestre interdit au public après des éboulements.

Crédit Photo : istock

Alors que la nuit commence à tomber, Loïc poursuit sa route «sans se poser de question», explique le brigadier Philippe Magnin de la CRS Alpes à l’AFP. Ce dernier précise que la notion de relief n’apparaît pas sur Google Maps.

C’est dans ce contexte que le cycliste s’est retrouvé piégé sur une falaise, au-dessus du vide. Paralysé, il s’est empressé de prévenir les secours avec son smartphone, mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

Crédit Photo : CRS Alpes

«Il s'est retrouvé dans un endroit inaccessible. Les camarades ont marché toute la nuit pour essayer de le trouver mais ne l'ont pas trouvé», confie le policier. Loïc a été localisé aux alentours de 6 heures 30 du matin grâce à l’hélicoptère de la Sécurité Civile.

«C'était vraiment la surprise et la stupéfaction de voir où il était arrivé». Toujours selon les dires du brigadier, l’adolescent était accroché «à des touffes d’herbes» et à la roche au moment de son sauvetage.

Source : France Bleu
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter