Un séisme estimé à 5,3 ressenti dans l'ouest de la France, un phénomène rare

Bouton whatsapp

Ce vendredi 16 juin, vers 18h40, un séisme a été ressenti dans l’ouest de la France, notamment en Charente-Maritime, mais aussi à Bordeaux, Périgueux ou Agen. D’une magnitude estimée entre 5,3 et 5,8, ce séisme est un phénomène très rare en France.

Lorsqu’on compare la France à d’autres parties du monde, en termes de climat, on peut s’estimer plutôt chanceux. Certes, les incendies et les inondations viennent parfois bouleverser des vies, mais nous sommes assez épargnés par d’autres manifestations terrestres tels que les séismes, les tornades, ou les tsunamis.

Crédit photo : Franceseisme.fr

Pourtant, ce vendredi 16 juin, le moment de l’apéro a été quelque perturbé par des secousses inattendues dans l’ouest de la France. Il était précisément 18h38 lorsque la Charente-Maritime fut le théâtre d’un séisme que les premiers relevés du bureau central et sismologique français ont estimé une magnitude entre 5,3 et 5,8 sur l’échelle de Richter.

Les secousses ont été ressenties dans une bonne partie de l’ouest de la France, de Bordeaux à La Rochelle, en passant par Tours, Angers et Périgueux. Vers 15h, une alerte minime avait été repérée puisque un séisme de 2,1 avait frappé la ville de Rochefort.

Un phénomène rare en France

Selon les premières analyses, l’épicentre se situerait dans l’Aunis, à quatre kilomètres du village de Saint-Jean-de-Livernay, situé entre Niort et La Rochelle. Une réplique estimée à 2,4 près de La Rochelle a été ressentie vers 19h.

En Charente-Maritime, le village de La Laigne, très proche de l’épicentre, a même été évacué par pure précaution. Selon la préfecture, aucune victime n’est à déplorer mais “de nombreux dégâts matériels de type fissures ont été signalés sur des bâtiments et 1100 foyers sont actuellement privés d’électricité, une ligne haute tension ayant été touchée”.

Crédit photo : Franceseisme.fr

De son côté, la préfecture des Deux-Sèvres a recensé un blessé léger, ainsi que de nombreux dégâts matériels et des bâtiments touchés par des fissures ou des chutes de pierre.

Naturellement, sur Twitter, les habitants de l’ouest de la France ont témoigné sur ce qu’ils ont ressenti lors du séisme. Une étudiante à Tours a raconté à l’AFP : “Je me suis levée et là tout mon appartement a tremblé : le miroir accroché au mur, le micro-ondes, les verres, etc… Ça a duré quelques secondes puis ça s’est arrêté”.

Ce séisme est d’autant plus surprenant car en France métropolitaine, les tremblements de terre de magnitude égale ou supérieure à 5 sont extrêmement rares. La dernière fois que c’était arrivé, c’était dans la Drôme en 2019.

Bouton whatsapp

Au sujet de l'auteur : Jérémy Birien

Journaliste, rédacteur en chef