Voici pourquoi les métros et les RER ne circulent pas du même côté

Bouton whatsapp

On vous révèle aujourd'hui pourquoi les RER et les métros ne circulent pas sur du même côté des voies, à Paris.

Lorsque l'on prend les transports en commun, on tombe parfois sur des détails qui nous semblent incongrus, à tel point que l'on se demande si les ingénieurs ont réellement travaillé sérieusement en amont.

On vous rassure, à de très rares exceptions près, tout est soigneusement étudié au préalable et absolument rien n'est laissé au hasard. Toutes ces petites choses qui nous paraissent bizarres et incohérentes, même les plus étonnantes, ont toutes une explication.

Et au rayon des étrangetés dans les transports en commun, il y en a certaines qui détonnent plus que d'autres. 

Savez-vous par exemple qu'il existe une différence de taille entre le sens de circulation de deux des moyens de transports les plus fréquentés de Paris ?

Crédit photo : iStock

Pourquoi les RER et les métros ne circulent pas du même côté ?

Vous l'ignorez peut-être, mais les RER et les métros ne circulent en effet pas du même côté, dans la capitale. Le métro roule à droite tandis que le RER roule à l'inverse... à gauche. Curieux n'est-ce pas ?

Cette singularité n'a en réalité rien d'anodin et pour bien comprendre cette différence, il faut tout simplement remonter aux origines de la création du train, comme nous le raconte le site internet de France 3.

Dans une chronique destinée à répondre aux diverses interrogations des internautes, nos confrères rappellent que cette différence s'explique par le fait que le RER est un train, une invention... britannique.

« Si le RER roule à gauche, c'est parce que le réseau express régional est constitué de lignes de train reliées entre elles, sous Paris, dans les années 70. De ce fait, le RER est un train, une invention apparue au XIXe siècle en Angleterre et qui roule donc... à gauche », précise France 3. 

Crédit photo : iStock

Quant au sens de circulation du métro, on le doit surtout à une certaine volonté d'indépendance de la capitale, qui refusait de voir le réseau exploité par une société de chemin de fer.

« C'est la ville de Paris qui impose par la suite au métro de rouler à droite avec un objectif très clair : empêcher la prise de contrôle de ce réseau par les compagnies ferroviaires nationales qui, elles, roulent à gauche. Un siècle et demi plus tard, les interconnexions sont donc toujours impossibles entre le train et le métro », explique ainsi France 3.

En résumé, si le RER roule à gauche, c'est la faute des Anglais, et si le métro roule à droite, celle de Paris. 


Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.