Un jeune homme héroïque se précipite dans une maison en flammes pour sauver sa petite nièce

Bouton whatsapp

Un homme de Washington a été qualifié de héros après avoir sauvé sa nièce dans l'incendie de sa maison. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fait preuve d’un courage absolument extraordinaire.

Crédit : KOMO

À voir aussi

Après qu'un incendie se soit déclaré dans la maison de la famille Bryd, à Washington, Derrick a dit qu'il s'était précipité pour aider sa sœur, Kayla, à faire sortir tous les enfants par la fenêtre du deuxième étage. Il a attrapé deux des trois enfants qui étaient piégés dans la maison. Mais lorsque sa nièce Mercedes, âgée de 8 ans, a eu peur de sauter après que sa mère soit tombée du toit, elle est retombée dans la pièce en feu.

À cet instant particulièrement critique, le jeune homme de 20 ans pouvait entendre sa jeune nièce crier son nom et c'est alors qu'il est entré en action pour lui sauver la vie. « J’ai juste couru dans les escaliers et je suis passé à travers le feu. Je pouvais sentir que ça me brûlait. Je l'ai attrapée, j'ai enlevé ma chemise et l'ai mise autour de son visage pour qu'elle ne respire pas de fumée, et je l'ai portée aussi vite que possible » a-t-il confié.

Dans une interview accordée à nos confrères de KOMO, la chaîne affiliée à ABC News, à l'hôpital après le sauvetage, il a déclaré : « je le referais, je le ferais vraiment. Je m'en fiche. J'y retournerais en courant et je le referais même si je suis brûlé plus gravement ou si je meurs. Je préférais être brûlé plutôt qu'elle. Elle est jeune. Elle a encore beaucoup de choses pour elle. C'est une bonne fille » a expliqué Derrick, allongé sur son lit d'hôpital, une gaze recouvrant son visage.

Crédit : KOMO

Crédit : KOMO

Des blessures importantes

Le jeune homme de 20 ans a été transporté par avion aux urgences et a subi des brûlures au deuxième et au troisième degré aux bras, au dos et au visage. Malgré des blessures importantes et un état de santé assez préoccupant, les médecins affirment qu’il devrait s’en sortir sans séquelles irréversibles mais seulement des cicatrices, après un long séjour à l’hôpital.

Un seul mot : respect !

Crédit : Atlanta Journal

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter