À 25 ans, elle refuse de coucher avant le mariage et ne parvient pas à trouver un homme qui respecte son choix

Bouton whatsapp

Une internaute a récemment expliqué qu’elle préférait rester abstinente avant de trouver l’élu de son cœur, tout en s’étonnant de ne rencontrer personne.

L’abstinence sexuelle avant le mariage est un choix que certains qualifient de désuet, voire de ringard, mais il représente beaucoup pour de nombreuses personnes qui se sentent parfois incomprises.

C’est notamment le cas d’une jeune anonyme dont le témoignage a été publié ce mardi 8 novembre dans le Guardian.

Cette jeune femme se confie en effet dans une rubrique du célèbre quotidien britannique, où les lecteurs peuvent poser des questions à Pamela Stephenson Connolly, une psychothérapeute réputée, spécialisée dans les troubles sexuels.

Crédit photo : Istock

Elle refuse d’avoir des rapports sexuels avant le mariage et n'arrive pas à trouver pas un fiancé qui accepte son choix

Alors qu’elle souhaite attendre de se marier avant d’avoir des relations sexuelles, elle reste néanmoins célibataire ne parvenant pas à rencontrer un homme qui accepte son choix. Une situation qu’elle déplore et qu’elle ne comprend pas, à tel point qu’elle se demande si elle est « normale ».

« Je suis une jeune femme de 25 ans et je n'ai jamais eu de relations sexuelles, car j'ai toujours voulu attendre le mariage. J'ai eu deux petits amis à court terme, mais les relations n'ont jamais été plus loin parce que je voulais attendre. Je leur ai expliqué que je les trouvais très séduisants et que j'aimais les câlins et les baisers, mais aucun d'eux n'a été satisfait de cela. Ils sont devenus distants. Ils semblaient penser qu'ils ne m'intéressaient pas (ce qui n'était pas le cas, je les aimais vraiment) », raconte-t-elle ainsi.

« J'ai montré mon amour de toutes les manières possibles, à part le sexe. Je suis triste et frustrée de ne pas pouvoir rencontrer un homme qui m'accepte. La réponse à mon désir d'attendre est toujours le rejet. Mon comportement est-il normal ? J'aimerais rencontrer un homme gentil, qui m'aime, que nous fassions l'amour ou non, et qui ne me met pas la pression pour que je sois ’performante’ », poursuit-elle.

Crédit photo : Istock

Pamela Stephenson Connoly a tenu a lui répondre et à la rassurer, en lui distillant quelques conseils. Elle lui suggère notamment de s’ouvrir davantage pour éviter les désillusions et rencontrer ainsi des personnes qui partagent ses principes.

« Il existe de nombreuses personnes dans le monde qui ont les mêmes valeurs que vous concernant le sexe avant le mariage, mais vous devrez les chercher dans les endroits où vous avez le plus de chances de les trouver. Si vous continuez à vous attendre à ce que les hommes se plient généralement à votre souhait d'attendre, vous serez forcément déçue (…) Élargissez votre recherche de partenaires partageant les mêmes valeurs. Si vos valeurs sont fondées sur votre religion, vos croyances ou votre culture, il serait sage de rechercher des hommes appartenant à ces groupes ou cercles particuliers », préconise ainsi la spécialise, qui conseille également de jouer carte sur table à tous les niveaux.

« Il est important que vous définissiez pour vous-même - et potentiellement pour les autres - ce que vous entendez exactement par sexe. En dehors du mariage, êtes-vous prêt à vous engager dans tous les comportements érotiques que vous pourriez apprécier mutuellement avec un partenaire, à l'exception des rapports sexuels ? Il est utile que vous soyez clair à ce sujet », insiste Pamela Stephenson Connoly.

Et de conclure : « Chacun est libre de définir les paramètres de ses besoins et de ses attentes en matière de séduction et, quel que soit le type de règles ou de limitations, la franchise dès le départ permet d'éviter les malentendus et les complications relationnelles ultérieures ».

Source : The Guardian
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter