Critiquée pour être « habillée comme une adolescente » à 58 ans, elle assume et envoie un message fort à toutes les femmes

Bouton whatsapp

Qui a dit que les femmes devaient se contraindre à un certain style vestimentaire en fonction de leur âge ? En tout cas, ce n’est pas Lonni Pike, du haut de ses 58 ans, qui soutiendrait cette théorie. Et pour cause, elle prône le droit de s’habiller comme elle l’entend, malgré les vives critiques dont elle est victime.

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

En effet, sur les réseaux sociaux, l’influenceuse californienne est suivie par plus de 115 000 abonnés sur Instagram et s’affiche dans des tenues que certains internautes qualifient de looks d’adolescentes. Et ce n’est pas tout, elle laisse également apparaître ses tatouages colorés sans aucune gêne. Elle tient un blog à succès et publie des vidéos TikTok très populaires auprès du million d’adeptes qu’elle compte.

Son credo ? Encourager les femmes à embrasser leur style individuel sans tenir compte des attentes de quiconque en leur montrant qu’il est tout à fait possible de s’habiller sans donner d’importance au regard ni au jugement des autres. Selon elle, rester fidèle à elle-même quel que soit son âge ou ce que les gens ont à dire à ce sujet est la plus grande des forces. Une démarche positive qui fait du bien par les temps qui courent, où dans un monde de plus en plus individualiste, chacun essaye souvent de tirer la couverture à soi.

« Nous sommes tous différents et nous ne sommes pas censés ressembler à quelqu'un d'autre que nous-mêmes. Nous sommes constamment nourris de cette idée que nous devons tous être cette version de la perfection que personne ne peut atteindre. Mon message est que nous devons arrêter d'essayer d'être quelqu'un d'autre et ressembler à la personne qui nous regarde dans le miroir. Si vous vous arrêtez pour y réfléchir, pourquoi voudriez-vous vous fondre dans la masse et ressembler à tout le monde ? Soyez brillant, soyez audacieux et soyez vous-même, car il n'y a qu'un seul vous. J'espère inspirer les gens à être eux-mêmes. J'aimerais montrer aux gens que l'on peut être soi-même sans avoir peur. La liberté de laisser sortir le moi intérieur pour que le monde le voie. Je ne juge pas les gens pour leur style de vie et j'aimerais aider à faire passer le message de l'acceptation pour tous » a-t-elle expliqué.

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Un look qui fait parler

Concernant son apparence tant décriée, Lonni dit qu'il y a des histoires de vie derrière ses tatouages. Elle a eu son premier à l'âge de 30 ans alors qu’elle était dans un mariage qui se détériorait, avant la séparation avec son conjoint. C'est à ce moment-là qu'elle a décidé de se faire tatouer un fil barbelé autour de la cheville, car elle se sentait piégée et impuissante. La cinquantenaire a aussi déclaré recevoir régulièrement des remarques négatives sur ses cheveux gris, mais elle les assume parfaitement, car tout comme son look, ils font partie d’elle.

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Crédit : grayhairandtattoos / Instagram

Qu’en pensez-vous ?

Source : Bright Side
Bouton whatsapp
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter