Abandonné car ses parents le trouvaient trop moche, cet enfant est devenu une source d'inspiration incroyable

Bouton whatsapp

Né avec une pathologie génétique très rare, Jono Lancaster a vécu une enfance difficile, abandonné par ses parents. Malgré cela, il est devenu un héros pour beaucoup d’enfants atteints du même handicap. Découvrez son histoire !

Jono Lancaster / Instagram

Quand il regarde dans le rétroviseur, Jono Lancaster, âgé de 37 ans, n’a aucun regret. Il en est même à remercier tout ce qui a pu lui arriver pour le mener jusqu’ici.

Pourtant, tout porte à croire que sa vie n’a été qu’une route sinueuse semée d’embûches et de nids de poules. À commencer par ses propres parents, qui n’ont pas assumé son existence à cause de son handicap.

Jono est né avec une apparence particulière : une mâchoire sous-développée, une absence de pommettes, et des oreilles qu’il aime comparer à celle de Bart Simpson.

En réalité, Jono Lancaster est atteint du syndrome de Treacher Collins, une pathologie génétique rare du développement crano-facial. Un syndrome présent dès la naissance et qui touche 1 bébé sur 50 000.Mais de cette différence qui a effrayé ses parents est née une force.

Jono Lancaster / Instagram

À peine 36 heures après sa naissance, ses parents ont cédé leurs droits parentaux, évitant même de présenter leur nouveau-né au reste de la famille. Abandonné dès sa naissance car ses parents le trouvaient moche, Jono aurait pu en être traumatisé à vie. Mais heureusement pour lui, une belle âme va croiser sa route. Celle qu’il appelle “Momma Jean” !

Jono Lancaster / Instagram

Celle-ci va s’occuper de lui alors qu’il n’est âgé que de deux semaines, avant de l’adopter officiellement à l’âge de 5 ans.

“Elle a fait un travail fantastique, à me protéger. Elle m’a toujours dit que la première fois qu’elle m’a vu, elle ne pouvait rien faire à part sourire” confie Jono sur son compte Instagram. Il poursuit en assurant que cet amour l’a sûrement sauvé d’une vie horrible : “Tout ce dont vous avez besoin, c’est de l’amour”.

Jono Lancaster / Instagram

Grâce à elle, il ne s’est jamais senti seul et s’est toujours senti aimé. Au fur et à mesure qu’il prend de l’âge, Jono apprend petit à petit l’histoire sur ses parents biologiques, et la raison pour laquelle ils l’avaient abandonné.

Jono les comprends car lui aussi a du mal à accepter sa propre différence, notamment quand vient l’âge de l’adolescence et qu’il est la cible de moqueries à l’école : “J’étais exposé à des enfants qui ne m’avaient jamais rencontré avant, ou n’avaient jamais rencontré de gens comme moi”

Jono Lancaster, une source d'inspiration incroyable

Ce n’est qu’à ses 20 ans qu’il commence à accepter sa différence et à avoir confiance en lui.

Un changement de mentalité qui survient après la rencontre d’une femme et son premier baiser : “Je pensais que personne ne pouvait m’aimer puis d’un coup, je me trouvais comme l’homme le plus attirant du monde. Elle m’a dit : ‘J’adore ton visage’”.

Jono Lancaster / Instagram

C’est à 25 ans qu’il apprend enfin toute la vérité sur l’abandon de ses parents, après avoir lu les papiers de l’adoption. Il décide alors de les contacter, de leur donner une chance, en leur envoyant une lettre. Hélas, ceux-ci répondent par la négative.

Tant pis pour eux car ils se privent de faire la connaissance d’une personne à l’humanité incroyable. Jono a fait de son handicap une force et est devenu une source d’inspiration pour tous les enfants atteints de la même pathologie.

Jono Lancaster / Instagram

Après avoir enduré des années de rejet et de mauvaise estime de soi, il s’est enfin accepté et est devenu mannequin pour représenter les personnes qui ont la même condition que lui. Influenceur sur les réseaux sociaux, il prend de son temps pour rencontrer les enfants qui sont comme lui et leur donner la force de croire en eux-mêmes.

“Je dois vivre la vie qu’ils m’ont donnée. Ce fut un parcours difficile d’en arriver là, mais maintenant j’y suis. Je suis heureux de la vie”.

Une magnifique source d’inspiration !

Bouton whatsapp