Elle doit cumuler trois jobs pour pouvoir vivre seule et payer son loyer

Bouton whatsapp

En Angleterre, une jeune femme cumule trois emplois différents pour pouvoir vivre seule.

Depuis un an, Michele Theil, une jeune travailleuse britannique, cumule trois emplois pour pouvoir vivre seule. Dans un article publié dans les colonnes du quotidien Metro, cette dernière explique sa décision.

Tout a commencé en juillet 2023 lorsque Michele a décidé de se séparer de son petit-ami de longue date. À l’époque, les deux jeunes gens vivaient ensemble dans un appartement en location dans le Hertfordshire, un comté situé au nord de Londres.

Alors qu’elle n’avait pas les moyens de garder le logement, Michele a pris une décision radicale : celle de cumuler trois jobs pour pouvoir payer le loyer et vivre seule pour la première fois de sa vie.

Crédit Photo : Michele Theil

«J’adore vivre seule. Je fais ce que je veux, quand je veux (…) Au bout d'un certain temps, j'ai réalisé à quel point il était merveilleux de vivre seule (…) Je pouvais enfin vivre ma vie comme je l’entendais», raconte la jeune femme.

Elle poursuit : « Je pouvais sortir davantage - ce que je ne pouvais pas faire lorsque j'étais avec mon ex - et lorsque je le faisais, je n'étais pas obligée de rentrer à la maison à une certaine heure ».

Michele précise également que son appartement est situé à côté de la rue principale et à 10 minutes de la gare. Mais ce n’est pas tout ! Elle dispose aussi d’une place de parking gratuite pour sa voiture.

Crédit Photo : Michele Theil

«J’ai dû renoncer aux sorties»

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Michele travaille dur pour assumer son mode de vie. Peu de temps après sa rupture, la Britannique a été confrontée à un gros dilemme : renouveler le bail ou donner un préavis de départ.

Face à cette situation, la locataire a tenté de trouver des solutions. En effet, elle a cherché d’autres endroits où vivre seule ou en colocation. Résultat : elle a fait le choix de rester dans son appartement. Il faut dire que cette dernière est très attachée à ce logement.

Crédit Photo : Michele Theil

Au total, Michele paye un loyer de 1 550 livres sterling (environ 1  820 euros) par mois. Une somme conséquente pour la jeune femme : «Selon les experts, vous ne devriez consacrer que 30 à 40 % de vos revenus au loyer et aux factures - le mien en représente 70 %».

Michele travaille en tant qu’attachée de presse pour une association caritative du lundi au vendredi. Elle occupe aussi le job de serveuse pendant le week-end. Enfin, elle exerce le métier de journaliste à son compte.

Crédit Photo : Michele Theil

Sans surprise, cette jeune femme courageuse doit faire des sacrifices pour vivre seule : «J’ai dû renoncer aux sorties entre amis, aux concerts…».

Par chance, elle ne regrette pas son choix : « L’idée de vivre à nouveau en colocation - payer 800 livres sterling pour une chambre - ne me semble tout simplement pas en valoir la peine», conclut Michele.

Est-il légal de cumuler plusieurs emplois ?

En France, occuper plusieurs emplois à la fois est légal, sous certaines conditions. Selon service-public.fr, il est par exemple interdit de travailler plus de 10 heures par jour ou 48 heures par semaine.

Crédit photo : iStock

Des données obligatoires qui doivent être suivies par tous et quels que soient le nombre de postes, d'employeurs et la durée de chacun des contrats de travail.

Que risque-t-on en ne respectant pas les règles du cumul de postes ?

Un employeur peut vous demander de fournir une attestation prouvant le respect de ces règles. En cas de refus ou d'irrégularité, il peut décider de vous renvoyer pour faute grave. Enfin, ne pas respecter la durée légale des heures de travail vous expose à une amende de 1500 euros et 3000 euros en cas de récidive.

Des règles qui n'empêchent pas certains de jouer avec le feu, comme cet homme qui a cumulé 4 jobs et gagné 460 000€ en un an. Un exploit qui lui coûte aujourd'hui très cher.

Source : Metro

Au sujet de l'auteur : Jenna Barabinot

Depuis 1 an et demi, je m’efforce de produire des articles de qualité tout en gardant ma touche d’humour. Mon domaine de prédilection ? Les histoires d’animaux qui se terminent en happy end. Je suis d’ailleurs incollable sur les races des chiens. Les sujets de société me passionnent et me permettent de perfectionner ma plume. J’affectionne aussi la rubrique « entertainment » car elle m’offre une parenthèse pailletée.