Créer votre petite entreprise pour être votre propre chef, et travailler quand vous en avez envie, ça vous tente ?

Bouton whatsapp

Les Français sont de plus en plus nombreux à se lancer, notamment dans les métiers de l’artisanat. Pour gagner du temps et travailler en toute sécurité, autant s'équiper, dès le départ d’outils comme la signature électronique, la base quand on choisit la dématérialisation. On vous explique pourquoi !

Les métiers de l'artisanat attirent les Français - Crédit : Pixabay

Créer son entreprise pour être libre, et ne pas avoir de patron sur le dos, cela séduit de plus en plus de Français. C'est plus de souplesse dans sa vie, car on gère son temps comme on veut. Envie d’une pause en milieu de semaine ? Pourquoi pas, si en contrepartie, on est prêt à travailler tard le soir, tôt le matin, ou un dimanche à la place (ou peut-être pas, si on gagne suffisamment à temps partiel).

Bien sûr, monter son petit business, trouver des clients, encaisser les hauts et les bas en gardant le moral, ça demande d’avoir les reins solides. Pour ce qui est du reste, s’enregistrer en tant que micro-entrepreneur, est simplissime. Quant aux cotisations sociales pour les indépendants, bonnes nouvelle, elles vont baisser d’ici à la fin de l’année (sachez aussi que quand on démarre avec le statut de micro-entrepreneur, leur taux est allégé, de toute façon, grâce à l’ACRE).

La dématérialisation des entreprises pour faire des économies

Aujourd’hui, quand on travaille en entreprise, il existe de nombreux outils pour éviter de perdre du temps et aller droit au but, comme les logiciels CRP et ERM. La gestion administrative est plus ou moins prenante selon le type d’entreprise, et le nombre de devis et de factures à faire chaque semaine. Depuis la crise sanitaire et les confinements, la dématérialisation des entreprises s’est accélérée.

On a alors réalisé qu’utiliser moins de papier contribuait aussi à lutter contre le réchauffement climatique.

Un des outils-phares de cette dématérialisation est la signature électronique, utile dans tous les secteurs pour un auto-entrepreneur, une TPE, une PME, ou une start-up. Quand on l’adopte, on oublie la Poste, les documents signés au stylo encre, les scans… Finis aussi les dossiers, les boîtes en carton sur les étagères qui prennent la poussière.

Les entrepreneurs peuvent gérer leur temps - Crédit : Pixabay

La signature électronique : comment cela fonctionne

La signature électronique est un procédé technique et juridique qui permet d’apporter à des documents numériques son consentement et son approbation. C’est une solution vraiment fiable, qui fait gagner du temps.

Tout est réglé en quelques clics. Plus personne n’attend : ni les clients, ni les prestataires, ni les sous-traitants, ni les fournisseurs !

Le fonctionnement est simple. L’entreprise équipée en solution de signature électronique fait la démarche la première : c’est elle qui va demander à ce qu’un document soit signé en ligne. Créer et envoyer une invitation de signature prend trois minutes, c’est hyper rapide !

Signature électronique : comment une invitation est créée

Pour ce faire, l’entreprise envoie au numéro prédéfini un code OTP (One-Time Password) par SMS. Celui qui le reçoit peut alors confirmer son identité, et de donner son accord pour signer le document.

Dans un second temps, un certificat électronique gageant de l’intégrité du document est apposé au document.

La plupart du temps, les documents envoyés sont retournés signés à l’expéditeur en quelques minutes. Au final, la signature électronique permet 45 % d’augmentation de conversion sur les parcours de signature digitalisés !

Pour plus de sécurité, la traçabilité de chaque document est assurée.

Si vous n’avez pas encore eu affaire à la signature électronique, cela ne saurait tarder, car tous les secteurs l’adoptent pour faire signer des documents à distance par leurs clients ou leurs partenaires, ou leurs futurs collaborateurs.

Signature électonique : des exemples de secteurs qui l'utilisent

Si vous êtes en recherche d’emploi, (que ce soit un CDD ou un CDI), ou d’un stage, vous signerez peut-être votre prochain contrat ou votre première promesse d’embauche grâce à la signature électronique. Alors que la concurrence est rude dans certains domaines, les entreprises qui n’ont pas envie de voir filer leur candidat ont tout intérêt à les faire signer sans attendre, avant qu’ils trouvent mieux ailleurs. On peut signer par signature électronique à tout moment, de n'importe où, depuis un ordinateur, un téléphone, du moment que l'on soit connecté. 

De plus en plus d’agences immobilières l’utilisent pour un mandat de vente immobilier, un bail locatif, un compromis de vente…. Tous ces documents peuvent être signés par signature électronique. On vous l’a peut-être proposée lors de votre dernier état des lieux ! Les notaires, les compagnies d’assurance, les banques l’ont aussi adoptée.

La signature électronique sert aussi en interne, par exemple les feuilles d’émargement, les contrats de travail et leurs avenants, les documents comptables et juridiques. En quelques secondes, elle leur permet d’être authentifiés et signés.

 

Pourquoi la signature électronique est fiable

On peut faire totalement confiance à la signature électronique pour plusieurs raisons :

  • Elle respecte les conditions et les normes qui ont été fixées et contrôlées par les autorités européennes et françaises.
  • Avant d’apporter son consentement, la personne qui signe doit s’identifier ! Ainsi, la preuve est figée dans le temps, et on ne peut pas revenir dessus.
  • Une preuve supplémentaire de sa parfaite fiabilité est sa valeur juridique et légale en Europe via le règlement eIDAS.

L’européen Yousign créé en 2013, garantit des signatures électroniques valables d’un point de vue juridique. C’est un prestataire de confiance certifié, et son interface intuitive, et déployable immédiatement. Elle a développé une solution sur abonnement spécialement pour les PME, TPE, et TPI et ETI avec :

  • un suivi en temps réel l’état des commandes ;
  • des notifications quand une signature est validée ;
  • des relances automatiques ;
  • une intégration facile dans les logiciels métiers, afin d’automatiser tout le processus de gestion des documents.

Création d’une entreprise artisanale : les secteurs dynamiques en ce moment

La création d’entreprise est en plein boom en France, mais vous ne savez pas vraiment où cela bouge le plus pour créer votre petite affaire ?

L’artisanat a le vent en poupe ! En 2021, près de 250 000 entreprises artisanales ont vu le jour dans le pays. Quand un entrepreneur créé une entreprise en France, c’est dans l’artisanat une fois sur quatre !

Une moitié des créations concerne les 10 grandes activités de l’artisanat du bâtiment et des services.

  • L’augmentation la plus forte a été dans les activités de nettoyage (qui recrutent activement).
  • En seconde place, viennent les activités de soins de beauté (les esthéticiennes à domicile en freelance, par exemple, sont de plus en plus nombreuses).
  • En troisième place, on trouve les entreprises d’installation électrique.
  • En quatrième place, vient la réparation automobile.
  • Les entreprises autour de l’alimentation connaissent un bel envol aussi. Les chocolateries et les pâtisseries artisanales ont fait une belle percée.

Les circuits courts ont la cote, et de plus en plus de Français cherchent à consommer local. Ceci représente de belles opportunités pour ceux qui veulent créer leur entreprise en province ! Les campagnes ont besoin d’être redynamisées, et c'est dans les communes rurales que les créations d’entreprises artisanales sont les plus importantes ! Et si c'était votre tour ? 

Bouton whatsapp
Recevez le meilleur de l'actu de Demotivateur par mail !
En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter