Depuis un an et demi, ce jeune homme âgé de 29 ans est... à la retraite et voici comment il a fait

Bouton whatsapp

Martin Boulanger est un homme âgé de 29 ans qui est déjà à la retraite. Adepte du mouvement FIRE, il s’est construit une indépendance financière et vit grâce à ses propres revenus.

En France, on estime que 30 000 à 40 000 personnes appartiennent au mouvement FIRE : Financial independance, retire early (indépendance financière, retraite précoce). Ce mouvement regroupe essentiellement des jeunes qui ne veulent pas attendre plusieurs décennies pour profiter de la vie et souhaitent se dégager du temps libre dans leur quotidien. Pour cela, ils économisent et adoptent un mode de vie restreint pour prendre leur retraite le plus tôt possible.

Crédit photo : iStock

Martin Boulanger, 29 ans, fait partie de ce mouvement et a atteint ses objectifs puisqu’il est déjà à la retraite. Quand il était salarié, il souhaitait travailler moins pour avoir plus de temps libre et trouver un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Pendant un an et demi, le jeune homme a travaillé dans des start-up et des banques d’affaires. Un rythme soutenu de 80 heures de travail par semaine, sans week-end ni vacances à proprement parler.

En travaillant autant, Martin recevait un salaire de 3 500 euros et plaçait 2 000 euros de côté par mois. Avec les revenus de sa compagne, le couple plaçait entre 2 500 et 3 000 euros chaque mois.

« L’objectif était de parvenir à ce que mes investissements couvrent mon coût de la vie au jour le jour. Je l’avais fixé à 2 500 euros », a expliqué Martin.

Il est à la retraite à 29 ans

Martin s’est ensuite tourné vers l’immobilier et a investi dans des appartements pour les louer, afin de recevoir plus d’argent. Après un an et demi, le jeune homme a finalement démissionné et aujourd’hui, il vit avec ses propres revenus et se considère comme retraité.

« Bien sûr, ça peut s’effondrer, mais les gens auront toujours besoin de se loger, et puis aujourd’hui, je diversifie mon portefeuille d’investissements en me réorientant sur d’autres secteurs, comme en prenant des participations dans des sociétés ou en créant d’autres structures », a-t-il expliqué.

Crédit photo : iStock

Martin n’arrête pas totalement ses activités puisqu’il gère son patrimoine, développe des entreprises et donne des conseils aux personnes qui aimeraient suivre son parcours.

« Sans parler de quitter son travail, sans parler de gagner des centaines de milliers d’euros, construire son patrimoine, construire ses investissements de manière diversifiée pour se dégager un petit revenu complémentaire, c’est vraiment à la portée de tout le monde, affirme-t-il. J’ai toujours été assez contenu dans mes dépenses, même si j’avais un salaire convenable. Il n’y a pas eu de sacrifice puisque j’ai toujours vécu comme ça. Je suis dans un appartement standard, je ne vais quasiment jamais au restaurant, je ne pars que très rarement en vacances… »

Aujourd’hui, Martin a plus de temps pour lui et a retrouvé une vie sociale. Il peut faire ce qu'il aime quand il veut et a enfin trouvé l’équilibre qu’il recherchait.

Source : L'Obs
Inscrivez-vous à la Newsletter de Demotivateur !
*En renseignant votre adresse email, vous acceptez de recevoir notre newsletter

Au sujet de l'auteur : Céline Gautier

Journaliste