Du haut de ses 60 ans, elle rencontre sa femme de 37 ans sa cadette sur Tinder

Bouton whatsapp

Il y a plusieurs années, l’application de rencontre Tinder a permis à deux Américaines d’entamer une histoire d'amour. Mais la relation de celles qui se sont dit oui en 2019 dérange. La raison ? Leur différence d’âge.

« L’amour n’a point d’âge ». Cette citation du philosophe Blaise Pascal illustre très bien l’histoire d'amour entre Julia Zelg, 27 ans, et Eileen De Freest, 64 ans. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette relation ne passe pas inaperçue sur les réseaux sociaux.

À voir aussi

Crédit Photo : Julia Zelg / Instagram

Une relation qui dérange

Les deux Américaines se sont rencontrées via l’application de rencontre Tinder, où elles ont eu un véritable coup de foudre l’une pour l’autre. Celles qui habitent à Londres se sont dit oui le 8 juin 2019.

Crédit Photo : Julia Zelg / Instagram

Depuis, les épouses n’hésitent pas à dévoiler leur quotidien sur les réseaux sociaux et YouTube, où elles possèdent chacune une chaîne. Au total, le couple est suivi par plus de 300 000 abonnés.

Sans réelle surprise, les influenceuses doivent régulièrement faire face aux critiques concernant leurs 37 ans d’écart, notamment dans la rue : « Certaines personnes nous regardent et pensent qu’Eileen est ma mère », avait confié en mai dernier Julia dans un podcast. « Quand je leur dis qu’elle est mon épouse, elles sont généralement gênées ».

Crédit Photo : Julia Zelg / Instagram

Une chose est sûre : les insultes sont plus virulentes sur le Net. En effet, certains internautes affirment que Julia est une « coureuse de dot ». De son côté, Eileen est dépeinte comme une « pédophile ».

« C’est dégoûtant, j’ai presque 30 ans. Nous sommes justes des partenaires et des meilleures amies. Nous sommes simplement tombées amoureuses. Et c’est peut-être cliché de dire ça, mais l’âge n’est qu’un nombre, il ne nous définit pas en tant que personne », a confié Julia.

Aujourd’hui, cette dernière - qui exerce aussi le métier de chanteuse - et sa dulcinée utilisent leurs réseaux sociaux pour lutter contre les préjugés.

Crédit Photo : Julia Zelg / Instagram

Source : 20 Minutes
Bouton whatsapp