Elle achète une maison de 90 mètres carré pour... 1 euro

Bouton whatsapp

Dans le Cher, une femme âgée de 35 ans, est devenue propriétaire d’une maison de 90 mètres carré pour la modique somme de… 1 euro.

Voilà un investissement bien senti ! Lisette, 35 ans, avait pourtant de quoi se méfier tant l'occasion était trop belle !

À voir aussi

Michel Benoît / Radio France

« J’ai fait une petite enquête d’abord pour m’assurer que ce n’étaient pas des arnaques, et finalement, c’était bien la mairie » se réjouit la nouvelle propriétaire dans un reportage sur TF1.

C’est à Saint-Amand-Montrond, une commune de 10 000 habitants dans le Cher, que la mairie a passé un appel à candidatures il y a un an pour vendre une maison en échange d’un euro symbolique.

Après avoir posé sa candidature, Lisette a appris qu’elle en serait l’heureuse élue au mois d’avril.

La demeure s’étend sur 90 mètres carré et possède trois pièces, en plein centre-ville de la commune.

Mais comment une telle opportunité a pu être possible ?

Des maisons à 1 euro pour revitaliser la ville

Ce concept de revendre des biens pour 1 euro vient de Roubaix, où 17 logement avaient été vendus en 2018. L’idée de cette démarche est de repeupler la ville. Ainsi, à Saint-Amand-Montrond, une seconde maison devrait bientôt être mise en vente au même prix très bientôt.

On a pu voir le même phénomène se produire en Sicile, où une commune est devenue une petite Amérique avec les investissement, à 1 euro, de beaucoup d'Américains dans des maisons qui étaient désertées.

Évidemment, afin de pouvoir acquérir ce bien, Lisette a dû s’engager à rénover entièrement la maison par des artisans du coin. De la plomberie à la toiture, tout est à refaire : « Une fois que ce sera retapé, vernis, poncé, ce sera vraiment super ».

Michel Benoît / Radio France

Au total, les travaux sont estimés à 120 000 euros, mais la jeune femme espère toucher 40 000 euros d’aides de l’État.

En plus de contractualiser des artisans locaux pour rénover la maison, Lisette s’engage à rester au moins six ans dans la maison car la mairie souhaite avant tout redynamiser son centre-ville, déserté plusieurs années.

« Il y a un vrai charme à habiter en centre-ville et on encourage les propriétaires à améliorer leurs habitats en centre-ville pour recevoir de nouveaux habitants » confie le premier adjoint au maire de la commune.

Si une telle opportunité vous intéresse, sachez qu’une seconde maison fera l’objet d’un appel à candidatures d’ici quelques mois, pour le même prix de un euro.

Source : TF1
Bouton whatsapp