Elle danse sous la pluie en pleine nuit d'orage, sa vidéo devient un hymne à la joie sur les réseaux sociaux

Bouton whatsapp

La vidéo d'une chorégraphie improvisée sous la pluie par une danseuse fait le buzz depuis quelques jours. 

C'est l'histoire d'une jeune femme qui dansait sous la pluie pour chasser la mélancolie ambiante et qui, malgré elle, est devenue la coqueluche des réseaux sociaux.

Lisa Paraillouix, jeune danseuse professionnelle du sud-ouest, a émerveillé la toile en improvisant une très jolie chorégraphie sous une averse orageuse, le 19 juin dernier à minuit, sur le pont Saint-Pierre de Toulouse (Haute-Garonne).

Un ballet hypnotique et enivrant qui a séduit des dizaines de milliers d'internautes, admiratifs devant tant de grâce.

Crédit photo : @lilxtravagante / TikTok

Elle danse sous la pluie, sa vidéo devient virale

Ces quelques pas de danse nocturnes, esquissés sous le déluge au son de « La Symphonie des éclairs » de Zaho de Sagazan, était un moyen pour Lisa d'exorciser certaines choses. Et pour beaucoup, sa performance résonne aujourd'hui comme un véritable hymne dédié à la joie et à l'été.

@lilxtravagante Et toi tu irais danser sous l'orage ? Vidéo complète sur insta ! Lilx_travagante #toulouse #orage #minuit #danser #toulousebynight #été #pluie #oragetoulouse #foudre #lightning #lightningstorm son original - Lilx

Immortalisée par l'une de ses amies puis partagée sur TikTok, la scène est rapidement devenue virale, atteignant plus de 37 000 vues en quelques jours, à la grande surprise de Lisa Paraillouix. Contactée par nos confrères de France 3 Occitanie, la jeune femme, qui est également professeure de danse, a accepté de revenir sur cette vidéo.

« C’était le bon moment, dit-elle, pour exprimer par le corps mes sentiments (...) des émotions enfouies et cela m’a libéré », explique ainsi celle qui poste régulièrement des vidéos de ses chorégraphies sur les réseaux sociaux.

Quant au choix de la musique, c'était une évidence à ses yeux.

« Cela fait longtemps que j’écoute cette chanson, elle me fait pleurer à chaque fois que je l’écoute et quand il y a eu cet orage mercredi, je me suis dit que c’était le bon moment de danser au milieu des éléments, l’eau, les éclairs et au-dessus d’un pont », indique-t-elle ainsi.

Et de conclure : « Il faisait beau dans mon cœur et ma tête, et il y avait le soleil ».

De jolis mots pour un instant suspendu.


commentairesVOIR TOUS LES COMMENTAIRES

author-avatar

Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.