Cette mère de famille et femme au foyer traditionnelle vit... comme dans les années 50 et divise les internautes

Bouton whatsapp

Aux États-Unis, une mère de famille âgée de 29 ans a fait le choix de vivre comme dans les années 50, et ce mode de vie lui convient à merveille.

Alexia Delarosa, 29 ans, est une épouse et une maman comblée. Celle qui habite à San Diego (États-Unis) adhère au mouvement «Tradwife». En d’autres termes, elle prône le retour de la femme au foyer traditionnelle.

Crédit Photo : Caters News Agency

Un mode de vie traditionnel

L’Américaine a adopté ce mode de vie car elle s’est sentie négligée durant l’enfance. La raison ? Sa propre mère n’était pas très présente lorsqu’elle était enfant.

«Ma mère travaillait et elle aimait aussi passer du temps avec ses amis en dehors de la maison(…) Je voulais mettre en place un modèle plus traditionnel pour ma famille», a-t-elle expliqué dans les colonnes du Daily Mail.

Toujours selon ses dires, son époux, un certain Mathew, partage la même vision qu’elle. Depuis leur mariage, il entretient financièrement sa famille, tandis que sa compagne s’occupe du foyer et des enfants.

«Matthew aime être au travail, et j'aime être à la maison (…) Nous nous épanouissons tous les deux dans nos rôles et cet arrangement fonctionne parfaitement pour nous», a confié Alexia.

Crédit Photo : Caters News Agency

Crédit Photo : Caters News Agency

Sans surprise, son quotidien de femme au foyer est très chargé : elle prépare tous les repas, effectue les tâches ménagères et prend soin de ses deux petits garçons. Mais ce n’est pas tout ! Elle alimente également ses réseaux sociaux, où elle détaille son mode de vie traditionnel.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ses publications divisent : «Les gens aiment commenter pour me dire qu’être une mère et une épouse à temp plein n’est pas un vrai travail».

Une chose est sûre : Alexia se moque éperdument des critiques : «C’est tellement important d’avoir un parent à la maison qui est toujours là pour les enfants(…) Je ne pouvais pas imaginer notre famille autrement».

Crédit Photo : Caters News Agency

Source : Daily Mail
Bouton whatsapp