À 60 ans, elle brise les diktats de la beauté en étant désignée plus beau visage du concours Miss Univers Argentine

Bouton whatsapp

Clap de fin pour la sexagénaire qui rêvait de représenter son pays au concours de Miss Univers. 

Sa victoire avait été un formidable pied de nez à l'âgisme. Hélas, son rêve a pris fin brusquement.

Alejandra Rodríguez, une reine de beauté argentine qui avait remporté, à la surprise générale, le concours de Miss Buenos Aires en avril dernier, à l'âge de 60 ans, ne participera pas à Miss Univers, comme elle l'espérait.

La sexagénaire n'a pas réussi à convaincre le jury de Miss Argentine, qui lui a préféré Magali Benejam, une mannequin de 29 ans, sacrée plus belle femme du pays, ce samedi 25 mai. Alejandra pourra toutefois se consoler avec le titre honorifique du « meilleur visage » du concours, qui lui a été attribué à l'unanimité.

Crédit photo : AP

Cette miss de 60 ans ne participera pas au concours de Miss Univers

Forcément déçue, mais pas abattue, Alejandra Rodríguez, très heureuse de participer au concours, a tenu à remercier toutes les personnes qui l'avaient soutenue depuis son élection, survenue le 26 avril.

À l'époque, la sexagénaire, originaire de la Plata, avait déjoué tous les pronostics en gagnant le concours de la province de Buenos Aires, ce qui lui avait ouvert les portes du concours de Miss Argentine Univers, qualificatif pour celui de Miss Univers International.

Sa participation avait été rendue possible par une modification symbolique du règlement qui, jusqu'alors, limitait l'âge des candidates à 28 ans. Ironie du sort, cette modification historique a également permis à la lauréate Magali Benejam de concourir et triompher puisqu'elle est âgée de... 29 ans. La victoire de cette dernière n'aurait en effet pas été possible sans ce changement survenu l'an dernier.

Crédit photo : AP

Crédit photo : AP

Crédit photo : AP

Interrogée sur ses impressions à l'issue du concours, Alejandra Rodríguez n'a préféré retenir que le positif suite à cette participation.

« Grâce à ce qui m'est arrivé, je crois qu'une nouvelle porte s'est ouverte pour de nombreuses personnes qui n'ont peut-être pas eu la vie facile », a-t-elle ainsi déclaré à l'agence Associated Press.

Et de conclure : « C'était une aventure et je n'en attendais rien d'autre ».


Au sujet de l'auteur : Mathieu D'Hondt

Évoluant dans la presse web depuis l’époque où celle-ci n’en était encore qu’à ses balbutiements, Mathieu est un journaliste autodidacte et l’un de nos principaux rédacteurs. Naviguant entre les news généralistes et les contenus plus décalés, sa plume s’efforce d’innover dans la forme sans jamais sacrifier le fond. Au-delà de l’actualité, son travail s’intéresse autant à l’histoire qu’aux questions environnementales et témoigne d’une certaine sensibilité à la cause animale.