Top 15 des meilleurs jeux de cartes à deux

Bouton whatsapp

Depuis toujours, les jeux de cartes sont les stars des jeux de société. Découvrez notre sélection des 15 meilleurs à jouer à deux.

À la recherche d’un bon plan pour une soirée ou un après-midi à deux ? Et si vous sortiez un jeu de cartes pour créer une ambiance joyeuse dans votre maison. Depuis notre enfance, on ne compte plus le nombre de jeux de cartes et de jeux de société auxquels on a joué en famille ou entre amis. Et ces mêmes jeux comme le Uno ou la Bataille nous accompagnent encore aujourd’hui. Ils sont très souvent ressortis lors des apéros entre amis ou pour faire une pause entre le plat et le dessert lors d’une soirée avec nos proches.

À voir aussi

Si d’ordinaire, on y joue à plusieurs, il est tout à fait possible de jouer à deux à bon nombre de jeux de cartes. De quoi vous donner des idées pour votre prochaine soirée en tête à tête avec votre partenaire, votre meilleur(e) ami(e), ou un après-midi cocooning avec votre frère, votre sœur ou l’un de vos grands-parents. Bataille, Rami, Uno, Cactus ou encore Belote, nous vous proposons une sélection des 15 meilleurs jeux de cartes à deux. Préparez-vous à sortir votre esprit compétitif, vous allez à tout prix vouloir gagner la partie.

La bataille

Un groupe d'amis qui jouent au carte. Crédit : Istock

C’est le jeu de cartes incontournable. Le but est de se débarrasser de toutes ses cartes. Celui qui possède le paquet de cartes le plus important a perdu. Pour jouer, on distribue toutes les cartes du jeu faces cachées en paquet déposé devant soi. Chaque joueur tire en même temps la carte du dessus de son paquet et la dépose au milieu de la table. Celui qui a la carte la plus forte ramasse la carte de son adversaire. Si les deux joueurs posent deux cartes de même valeur en même temps, il y a une situation de « bataille ». Il faut alors tirer la carte suivante que l’on va déposer face cachée sur la première carte. Ensuite, les deux joueurs tirent une deuxième carte qu’ils déposent face visible sur leur petit paquet. Celui qui possède la carte la plus forte ramasse l’ensemble des cartes.

Le rami

Un homme qui tient un jeu de carte dans sa main. Crédit : Istock

Un autre incontournable. Pour y jouer, on mélange l’ensemble des cartes et on en distribue 7 à chacun. Le reste va former la talon dont on va dévoiler la première carte. Il faut ensuite former des combinaisons de cartes parmi lesquelles : le Brelan (qui réunit 3 cartes d’une même valeur), le Carré (qui réunit 4 cartes d’une même valeur), le Séquence (qui est une suite d’un minimum de 3 cartes d’une même valeur). Le joueur qui démarre dépose sa première combinaison et choisit une carte de son jeu à ajouter au talon. L’autre joueur va faire exactement la même chose et ainsi de suite. Pour gagner une manche, il faut déposer toutes ses cartes sur le tapis en une ou plusieurs fois. Le but étant d’obtenir le moins de points possibles avec les cartes restantes dans les mains.

Le 8 Américain

Cartes triées par couleur et signe. Crédit : Istock

Le jeu de cartes à l’origine du Uno. Pour y jouer, celui qui commence peut recouvrir la carte de la pioche soit par une carte de la même couleur, de la même valeur ou jouer une carte spéciale (valet, roi, joker, reine). Lorsqu’il ne peut pas jouer, il doit prendre une carte de la pioche. Si celle-ci est jouable, il peut la poser, sinon il passe son tour en gardant la carte piochée. Le but est très simple : se débarrasser de toutes ses cartes. Celui qui n’a plus qu’une seule carte doit dire “Carte” à voix haute. S’il ne le fait pas, l’autre lui fait remarquer, ce qui l’oblige à piocher deux cartes supplémentaires. Le joueur qui totalise le moins de points à la fin de la partie a gagné. Sachez qu’il existe de nombreuses variantes et règles différentes.

Le Uno

Un homme qui joue au Uno avec ses amis. Crédit : Istock

Un jeu de société qui a marqué notre enfance. Si vous avez déjà ce jeu à la maison, tant mieux. Sinon, sachez que vous pouvez parfaitement y jouer avec n’importe quel jeu de cartes classique. Il suffit juste de préciser les nouvelles valeurs des cartes comme par exemple le joker qui symbolise le +4 avec le choix de couleur ou encore le valet qui peut représenter le changement de sens.

Le mao

C’est un jeu qui peut rendre fou car les joueurs ne connaissent pas toutes les règles du jeu. Celui qui liquide son jeu peut ajouter une nouvelle règle sans jamais la dire à son adversaire (par exemple, un changement de tour à l’apparition d’un valet ou encore une sanction de cartes quand un roi est posé sur la table ). Lorsque l’adversaire pose une question pour tenter de comprendre, il se voit sanctionner par une carte supplémentaire. Un mélange de Uno et de 8 Américain.


Parmi notre sélection de jeu de cartes, on retrouve le Uno - © Pixabay

Le memory

Le memory est un autre jeu de cartes qui a été décliné en jeu de société. Pour jouer à cette version classique, il faut avoir un jeu de 52 cartes sous la main. Il suffit de bien les mélanger et de les étaler faces cachées sur la table. Le premier joueur retourne une carte et essaie de trouver son double parmi les autres cartes à la face cachée. S’il ne la trouve pas, il retourne les deux cartes et c’est à l’autre joueur de jouer. Le but est de retrouver le plus de paires possibles.

La belote à deux

Cartes dans une main. Crédit : Istock

Une variante de la belote. Pour y jouer, munissez-vous d’un jeu de 32 cartes. Les règles sont identiques à celles de la belote classique mais il existe quelques différences. Parmi elles : les deux joueurs reçoivent 6 cartes avant de choisir l’atout, la carte proposant l’atout reste sur le tapis, une fois l’atout désigné, les joueurs reçoivent trois nouvelles cartes. De plus, si chaque joueur passe deux fois son tour, les trois cartes additionnelles sont distribuées et on peut choisir un autre atout. Enfin, la toute dernière carte, surnommée la Bergère, reste sur le tapis.

L’atout pique

Les symboles d'un jeu de carte. Crédit : Istock

L’atout pique est un jeu de cartes créé aux États-Unis dans les années 1930 et qui a rencontré un franc succès dès sa popularisation sur Internet. Le but est de faire le nombre de points requis lors de la phase de jeu qui se divise en 13 plis, après avoir annoncé sa mise. L’action de prendre le pli est une levée et l’atout est toujours la pique. La carte la plus forte sur la table l’emporte.

La bataille corse

Un groupe d'amis qui jouent. Crédit : Istock

Le but du jeu est simple : le vainqueur de la bataille corse est celui qui détient le plus de cartes. Pour cela, il faut taper en premier sur le tas à l’instant où une combinaison apparaît. Et il en existe plusieurs : quand un 7 est mis sur le tas, si 2 cartes d’une même valeur sont avec une carte intercalée, lorsque 2 cartes d’une même valeur sont déposées à tour de rôle, quand une suite de 2 cartes de valeurs successives est déposée, quand il y a 2 cartes d’une même valeur et 2 autres interposées.

Le Yaniv

Un jeu de stratégie et de réactivité d’origine israélienne. Un joueur distribue, une à une, 5 cartes à chaque joueur et dépose la pioche au centre du jeu. Puis il retourne à côté la première carte qui constitue la défausse. Le premier joueur jette d’abord une ou plusieurs cartes de sa main dans la défausse. Au choix : soit une carte quelconque, soit une paire, un brelan ou un carré (des cartes d’une même valeur), soit une suite d’au moins 3 cartes de la même couleur. Sachez que le joker remplace n’importe quelle carte. Le second joueur prend ensuite la première carte de la pioche ou la dernière carte de la pile de défausse. Dès qu’un joueur a 5 points ou moins au début du tour, et qu’il pense avoir moins de points que son adversaire, il peut dire « Yaniv ! ». Le jeu prend alors fin et les cartes des deux joueurs sont retournées. Celui qui totalise le moins de points a gagné.

Notre sélection de jeu de cartes à jouer à deux - © Pixabay

Le cactus

On mélange toutes les cartes et on en distribue 4, faces cachées, à chaque joueur. Chacun regarde la moitié de ses cartes et les dépose devant soi, en se souvenant de leur place exacte sur la table. À chaque tour, celui qui joue pioche une carte dans le paquet, la regarde et choisit soit de la rejeter dans le sabot, soit de l’échanger contre une de ses cartes rejetées. Quand une carte est rejetée face visible, les deux joueurs peuvent jeter les cartes du même signe qu’ils ont entre leur main. Pour gagner, soit on se débarrasse de toutes ses cartes, soit on dit « Cactus » lorsque l’on sait que la somme des points de nos cartes restantes vaut 5 ou moins. Le but est de se débarrasser de toutes ses cartes ou d’avoir un score de 5 points ou moins. Mais certaines cartes ont des avantages : rejeter un 7 permet de regarder une de ses cartes, rejeter un valet permet d’échanger une de ses cartes faces cachées avec une des cartes de l’adversaire, le roi rouge (coeur ou carreau) vaut zéro point.

La crapette

Jouer aux cartes pour s'amuser avec ses amis. Crédit : Istock

Un jeu de patience et de compétition. Pour y jouer, il faut deux jeux de 52 cartes. Le but est de ne plus avoir de cartes en main. Mélangez votre jeu de cartes et coupez le. Tirez les quatre premières et retournez-les à l’endroit. Disposez-les à votre droite en colonne, de façon décroissante, en alternant les couleurs. Chaque joueur dispose de “la crapette” à sa gauche, c’est-à-dire 11 cartes retournées face cachée, à l’exception de la dernière du paquet. Le reste des cartes reste à côté de la crapette et constituent “le talon”. Les as devront être placés au centre du jeu. Les autres cartes de la même couleur seront alors placées par ordre décroissant. C’est le joueur qui a retourné sur sa crapette la plus forte carte qui commence la partie. Regardez les deux colonnes de 4 cartes. S’il y a un as, il faut le placer sur une des colonnes centrales, ce qui libère une première case. S’il y a aussi une carte de la même couleur, mais à la valeur inférieure, vous pouvez la déposer sur l’as pour libérer une autre carte à la place de la précédente. Autre combinaison possible : si un valet de coeur et une dame de pique se trouvent dans les colonnes, le valet de coeur va se placer sur la reine de pique, ce qui libère une nouvelle case. Lorsque vous ne pouvez plus placer de cartes, c’est à l’autre joueur de jouer et ainsi de suite. Le but est de réussir à placer toutes ses cartes.

Le soixante-six

Jeux de cartes. Crédit : Istock

Autre jeu de stratégie, le soixante-six. Très connu en Allemagne, il s’agit d’un jeu de stratégie qui dure 15 minutes. Il se joue avec 24 cartes spécifiques (des atouts et des cartes de valeurs classiques). Chaque joueur possède 6 cartes en main. Le but de la partie est d’être le premier à obtenir 66 points.

Le snap

Carte roi de coeur. Crédit : Istock

Une variante du jeu de société Jungle Speed mais avec des cartes. On distribue les 52 cartes et personne ne les regarde. Chacun son tour on pose une carte en comptant de 2 à As. Les règles sont les suivantes : si on pose une carte correspondant au chiffre à dire, tout le monde tape sur le tas. Si deux cartes de la même valeur se suivent, tout le monde tape sur le tas. Si la carte est un 7, il faut dire le chiffre dans sa tête. Si la carte est un 10, tout le monde tape sur le tas. Si la carte est une Dame, on change le sens de l’énonciation des chiffres. Si la carte est un roi, la personne qui l’a posée ne doit pas dire de chiffre et perd son tour. Le gagnant est le joueur qui possède toutes les cartes du jeu.

Le chinchon

Jeux de cartes avec un joker. Crédit : Istock

Le chinchon est un jeu très apprécié en Espagne et en Argentine. Pour cela, il vous faut un paquet espagnol contenant 40 cartes avec pour ordre : As-2-3-4-5-6-7-Valet-Chevalier-Roi. L’As vaut 1 point, 2-3-4-5-6-7 : la valeur exacte de la carte, les figures sont égales à 10 points. Au début de la partie, les 2 joueurs reçoivent 7 cartes. Le reste des cartes forme la pioche. À tour de rôle chacun tire une carte pour se débarrasser d’une autre et ainsi de suite. Lorsque vous pouvez combiner un minimum de 3 séquences de cartes de la même valeur ou de couleur identique, vous avez alors atteint l’objectif du jeu. Le but est de terminer avec le moins de points possibles.

Bouton whatsapp
Jeu