Voici le nom de code secret que les hôtesses de l'air et stewards donnent aux passagers qu'ils trouvent attirants

Bouton whatsapp

Vous ne le saviez peut-être pas, mais il arrive que les hôtesses de l’air et les stewards utilisent des messages codés pour parler de certains passagers. Un ancien du milieu a dévoilé leur code lorsqu’une personnage se fait remarquer pour de bonnes raisons.

Si vous ne comprenez pas tout ce que racontent les membres d’équipage d’un avion, c’est peut-être pour une bonne raison. Selon l’ancien steward Owen Beddall, de la compagnie aérienne australienne Qantas, les hôtesses de l’air et stewards utilisent un jargon spécial lorsqu’un passager leur tape dans l'œil.

Seul hic, ce jargon n’est compris que par les membres du personnel de bord. Dès lors, il y a peu de chance qu’un passager concerné puisse décrypter ce code. Attention cependant. Si les hôtesses de l’air vous accueillent avec un grand sourire et un ‘bonjour’ chaleureux à votre montée dans l’appareil, c’est uniquement par professionnalisme. Et non pas parce que vous leur plaisez.

Si vous trouvez que les membres d’équipage utilisent des mots étranges lorsqu’ils vérifient que les compartiments supérieurs sont sécurisés, cela signifie sans doute qu’ils parlent en code.

Un code secret utilisé par les membres d’équipage

Crédit photo : Mindaugas Dulinskas/ iStock

Dans son livre Confessions of a Qantas Flight Attendant paru en 2014, Owen Beddall révèle les secrets de l’industrie. Parmi ces secrets, la façon dont les membres d’équipage communiquent pour indiquer qu’ils sont attirés par quelqu’un.

Ce code, c’est « Bob ». Selon l’auteur décédé en 2016, il s’agit d’un acronyme signifiant « best on board », soit le « meilleur à bord ». Les stewards et les hôtesses de l’air l’utilisent entre eux pour faire savoir qu’il y a un passager attirant dans les rangs. Cela dit, l’auteur prévient : le code peut varier d’une compagnie aérienne à l’autre.

Crédit photo : LightFieldStudios/ iStock

Dans le podcast Confessions on the Fly, une hôtesse de l’air nommée LJ confirmait ces rumeurs en 2019. Pour parler librement de la personne qui les attire dans l’avion, LJ racontait que l’équipage se demandait « ce qu'ils voulaient pour le dîner ce soir ». « Et vous disiez ‘italien’ ou ceci ou cela. Mais nous parlions vraiment des gens qui montaient dans l’avion. Donc, nous avions un code du genre : 'Non, je n'ai pas vraiment envie de ça' ou quand quelqu'un de sexy arrivait, je me disais : 'Oh ouais, je vais certainement sortir ce soir' », révèle-t-elle sans qu’il y ait d’arrière pensées sexuelles.

LJ précisait simplement qu’elle et ses collègues utilisaient un mot clé renvoyant à une personne de l’avion pour faire croire qu’elles parlaient de spécialités culinaires.

Alors la prochaine fois que vous montez en avion, tendez l'oreille !


Au sujet de l'auteur : Camille V.

Pour Demotivateur, Camille met à profit ses compétences dans la rédaction web pour parler de sujets qui lui tiennent à cœur comme la cause animale, l’écologie ou encore l’art. Mais c’est surtout le divertissement et notamment le cinéma et les séries télé qui l’attirent. Chaque jour, Camille espère faire partager sa passion au plus grand nombre avec des articles riches et variés qui pourront plaire au lecteur.